France Dimanche > Actualités > Louane : Victime d’une violente attaque !

Actualités

Louane : Victime d’une violente attaque !

Publié le 4 septembre 2019

Ciblée par des commentaires grossophobes, la chanteuse Louane contre-attaque ! 

La jeune femme de 22 ans déchaîne les passions. Depuis son accession à la notoriété à l’âge de 16 ans, Louane a été la cible de vives critiques. Parfois méritées, souvent injustes… La dernière en date n’est autre que sa prestation sur la scène des Victoires de la Musique. Sept mois après, la violence verbale dont elle a été victime continue de choquer.  

Bien loin d’avoir raté l’interprétation de sa chanson « Midi sur Novembre », c’était plutôt son apparence qui avait été pointée du doigt. Un flot de commentaires acerbes et déplacés avaient vu le jour sur la toile. « C’est moi ou Louane a abusé lors des fêtes de fin d’année ? », « J’ai pris 28 kg avec Comme J’aime » , « Louane de plus en plus belle, mais meuf arrête les Kinder », « C’est quoi cette robe de grand-mère, Louane ? T’as grossi, sérieux, mais toujours aussi belle » ; pouvait-on lire pêle-mêle.

Si certains, comme Valérie Damidot, avaient tenu à monter au créneau pour la défendre, la principale intéressée avait, elle, brillée par son silence. Aujourd’hui, l’actrice principale de La Famille Bélier a décidé de le briser et de révéler les dessous de sa pensée. 


Invitée sur le plateau de Clique (Canal +) le 3 septembre pour faire la promotion du numéro vert 3919 destinée aux victimes de violences conjugales, Louane a été interrogée sur la manière dont elle avait vécu cette épreuve. « J'ai été offusqué par le comportement de certains journaux, de réseaux sociaux à votre encontre. J'ai trouvé ça dégueulasse. Comment on encaisse cette violence symbolique ?", a demandé le journaliste Mouloud Achour à son invitée. Visiblement émue, elle a répondu : « J’ai commencé à faire de la télé à 16 ans. À l’époque, ça ne se voyait pas forcément parce que ce n’était pas repris par les médias, les insultes et les railleries […] En fait, c’était déjà le cas quand j’avais 16 ans donc j’imagine qu’aujourd’hui, ça ne me touche plus. Ou moins ». Et de tempérer : « En vrai, ça touche toujours un peu, mais j’ai beaucoup plus de recul ». 

Sans évoquer explicitement cette polémique, Louane avait abordé la question du cyberharcèlement en avril dernier dans les colonnes de Oh my mag. Parlant d’expérience, elle confiait qu’une « carapace, face aux commentaires négatifs qui ne sont pas constructifs, [se faisait] naturellement ». 

Aujourd’hui, c’est de ses détracteurs qu’elle souhaite désormais parler, affirmant que ceux qui la critiquent « ont vraiment du temps à perdre ». Et d’ajouter, pleine de pitié : « C’est dommage, ça me rend triste pour eux ». 

Car du temps à perdre, elle, elle n’en a pas. Par contre, elle a décidé d’en prendre avant de sortir son prochain album dans les mois à venir. « Je travaille dessus, je prends du temps », a-t-elle confié. 

Estelle LAURE

À découvrir