France Dimanche > Actualités > Louis Chedid : De retour sur scène mais pas vacciné !

Actualités

Louis Chedid : De retour sur scène mais pas vacciné !

Publié le 9 juin 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Louis Chedid est un fervent opposant aux masques et aux vaccins contre le Covid-19. Il s’apprête pourtant à remonter sur scène dès le 11 juin, mais sans passer par la case vaccination.

Louis Chedid fait de la résistance. Alors que la pandémie mondiale de Covid est toujours présente, le chanteur va reprendre du service après une année de pause forcée. C’est ainsi que le 11 juin prochain, l’interprète de T’as beau être pas beau va remonter sur scène en Corse. Avec cette date, il va débuter une tournée de plusieurs dates dont une douzaine de festivals et une prestation à l'Olympia à la fin du mois.


Des concerts qu’il attend avec une grande impatience, pourtant, à 73 ans, Louis Chedid devrait faire partie des personnes à risques et donc prioritaires pour la vaccination. Surtout à quelques jours de ses retrouvailles avec le public. Mais l’intéressé n’en démord pas, il dit non au vaccin coûte que coûte.

Interrogé à ce sujet par nos confrères du Parisien, Louis livre son point de vue : "Je n'en ai pas ressenti le besoin, je suis isolé dans le sud avec ma femme. Et puis, je ne suis pas très médecin, pas très médicament, et j'avoue que le vaccin me fait un peu peur."

Si le chanteur assume parfaitement ses propos, il refuse pour autant qu’on l’associe aux adeptes de la théorie du complot. "Loin de moi l'idée de devenir complotiste, mais quelques proches ont eu des effets indésirables. Alors je fais gaffe, je n'embrasse pas, je ne touche plus, Dieu sait que ça me manque...", confie-t-il.

Conscient des risques qu’il encourt, Louis Chedid a néanmoins prévu de respecter tous les gestes barrières durant l’ensemble de sa tournée. Une solution beaucoup moins efficace, mais mieux que rien du tout : "Dans les festivals, je ferai attention, je serai masqué, je resterai en coulisses, je n'irai pas saluer le public, comme je fais de temps en temps."

Le père de Matthieu Chedid accepte en toute connaissance de cause cette roulette russe avec le Covid, mais toujours optimiste, selon lui : "il faut croire aussi en sa chance !" 

Andréa Meyer

À découvrir