France Dimanche > Actualités > Luciano Pavarotti : Sa femme et ses filles se déchirent pour son héritage !

Actualités

Luciano Pavarotti : Sa femme et ses filles se déchirent pour son héritage !

Publié le 21 septembre 2007

Ce n'était un mystère pour personne, Adua, la première épouse de Luciano Pavarotti, et ses trois filles ne pouvaient pas voir en peinture sa seconde femme, Nicoletta. Et vice versa !

Pourtant, avant de rendre son dernier souffle, le ténor au grand cœur avait espéré qu'elles feraient la paix après sa mort. Hélas ! À peine avait-il fermé les yeux pour toujours que les hostilités entre les deux clans, qui avaient cessé pendant sa maladie, reprenaient de plus belle.

Ainsi, sans le moindre respect pour la mémoire de leur père, les filles aînées du ténor, Lorenza, Cristina et Giuliana, issues de son premier mariage avec Adua, ont ouvertement déclaré la guerre à leur belle-mère. Quant à Nicoletta, elle a mis le feu aux poudres en allant consulter ses avocats le lendemain des obsèques.

->Voir aussi - Adieu Luciano Pavarotti : Le ténor était aussi une rock-star !

« Le pauvre Luciano doit se retourner dans sa tombe, s'indigne le diététicien et grand ami du ténor, le Pr Andrea Strata. Le cadavre du malheureux n'est pas encore froid que déjà les femmes de sa vie se déchirent pour des questions d'argent. Quelle honte !» C'est en effet l'immense fortune de Pavarotti, estimée à 200 millions d'euros, qui dresse aujourd'hui Adua et ses filles contre Nicoletta.

Selon le très sérieux journal italien La Stampa, la situation entre les deux clans, qui était déjà explosive, a dégénéré en une lutte sans merci lorsque les protagonistes ont découvert que le ténor aurait pu modifier son testament le 29 juillet dernier ! Un revirement bien surprenant !

Pourquoi diable Luciano aurait-il décidé de modifier le testament qu'il avait fait à New York un an auparavant, et qui faisait de Nicoletta, sa jeune et ravissante épouse, une très riche héritière ?

Eh bien, comme l'a révélé, dans La Stampa, Lidia La Marca, éminente gynécologue de Bologne et grande amie du ténor, le couple battait sérieusement de l'aile : « Lorsque je lui ai rendu visite, le 16 août dernier à l'hôpital de Modène, Luciano m'a confié que Nicoletta n'avait aucun respect pour lui et qu'elle n'en avait qu'après son argent. Il m'a dit que seule leur petite Alice l'avait retenu tout ce temps auprès d'elle, mais qu'il avait l'intention de divorcer. Et puis il est tombé malade et n'a pas eu le temps de passer à l'acte. »

Pire, selon Lidia La Marca, sa chère épouse menaçait de lui enlever leur fille bien-aimée s'il ne signait pas les papiers qu'elle lui présentait !

Guerre

Cependant, si l'on en croit l'annonce, le 13 septembre dernier, de Luciano Buonanno, le notaire du ténor, ce dernier a tout de même réservé à son épouse la plus belle part du gâteau ! En effet, 50 % de l'héritage seraient divisés entre les quatre filles, 25 % reviendraient à Nicoletta, les 25 % restants, part dont Pavarotti pouvait disposer librement, n'étant pas encore attribués.

Une nouvelle qui, espérons-le, permettra aux femmes qui ont tant compté dans la vie de Luciano Pavarotti d'enterrer la hache de guerre...

Catherine Venot

À découvrir