France Dimanche > Actualités > Lucie Lucas : Elle s’est mise à dos toute sa famille !

Actualités

Lucie Lucas : Elle s’est mise à dos toute sa famille !

Publié le 7 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Lucie Lucas a un caractère bien trempé et des convictions d’acier qu’elle ne manque jamais de revendiquer. À tel point qu’elle s’est même brouillée avec une partie de sa famille sur un sujet bien particulier...

Lucie Lucas fait partie de ces stars qui s’engagent et qui assument des opinions bien marquées. Adoré du public, l’actrice qui interprète Clem sur TF1 chérit tout particulièrement un sujet : l’écologie.


Il y a quelques années, l’actrice et son mari Adrien ont décidé de plaquer Paris pour s’installer en Bretagne et entreprendre de créer une ferme écologique. Devenue militante au fil des années, Lucie rêve d’un écovillage, de médecine douce, de produit biologique et d’une vie moins rapide.

Une mode de vie qu’elle assume au quotidien et qu’elle diffuse sur les réseaux sociaux. En témoigne ses astuces pour réduire les déchets : « On a des poules donc on n’a plus de déchet de table. On achète tout ce qui est café, chocolat, farine… conditionnés dans des sacs de 20 kg. On les stocke dans des grandes boîtes hermétiques, ce qui nous permet de faire des économies, moins souvent les courses, et de réduire les emballages. […] J’achète beaucoup en seconde main pour moi et complètement pour les enfants. Et je n’ai pas pris l’avion depuis quatre ans. »

Malheureusement, ce discours écolo était un peu trop présent au goût de ses proches. Et on peut même dire qu’il a été la source de bien des disputes. La comédienne de 35 ans explique alors dans les colonnes de Biba : « J’étais en colère et mon discours n’était pas audible. Il faut essayer d’être un Jedi super zen quand on défend l’écologie, car la moindre colère et l’agressivité se retournent contre la cause. »

Des tensions dont l’actrice se sent en grande partie responsable : “Avec mes parents et mes frères, on s'adore, mais depuis que j'ai un discours écolo - donc depuis vingt ans maintenant -, il y a eu beaucoup d'incompréhensions entre nous : ils se sentaient sûrement jugés et agressés par mes convictions. Depuis que l'on a déménagé à la ferme avec mon mari et mes enfants, ça s'est apaisé, parce qu'ils ont pu constater que cette vie était pleine de bon sens et que c'était séduisant."

Heureusement, ces heurts se sont aujourd’hui apaisés entre Lucie Lucas et sa famille. La mère de Lilou (née en 2010), Moïra (en 2012) et Milo (en 2018) en a d’ailleurs tiré des conséquences. Désormais, elle envisage son militantisme de manière plus souple : “Il faut essayer de ne pas braquer les gens, de sortir du jugement, de ne pas tenter de convaincre à tout prix.”

Une méthode qui semble marcher à merveille. Signe que les mentalités évoluent dans le bon sens également puisqu’elle confie : "Pendant très longtemps, je perdais des milliers de followers dès que je parlais d'écologie. Il y a cinq ou six ans, je recevais des trucs du genre : 'Je t'adore mais je déteste le bio' ou 'T'es une actrice, fais des films et reste à ta place'. Les choses changent, aujourd'hui les gens ne me quittent plus ou se sont habitués."

Une bonne nouvelle pour la planète.  

Andréa Meyer

À découvrir