France Dimanche > Actualités > M. Pokora : Des handicapés maltraités sous ses yeux !

Actualités

M. Pokora : Des handicapés maltraités sous ses yeux !

Publié le 13 janvier 2020

Les personnes à mobilité réduite présentes dans le public ont vécu un calvaire lors d’un récent concert de M. Pokora à Douai.

Le 13 décembre dernier, à Douai, M.Pokora s’est démené comme un diable pour assurer le show, enflammant la vaste salle de Gayant Expo. Il faut bien avouer que son Pyramide Tour, entamé il y a quelques semaines, en met vraiment plein la vue.

Chorégraphies millimétrées et effets spéciaux à gogo, l’artiste a livré une partition sans fausse note. Ou presque… Même si le chanteur qui s’apprête à devenir papa a donné ce soir-là un concert pharaonique, son passage à Douai a déclenché une énorme polémique. En effet, parmi les sept mille personnes du public littéralement en extase devant le compagnon de Christina Milian, quelques-unes ne décoléraient pas.


Il s’agissait des six accompagnants de l’association l’Air de rien, qui escortaient sept spectateurs en situation de handicap. Cette association permet en effet à des handicapés de participer à toutes sortes de manifestations culturelles et avait dû débourser au total 897 euros pour leurs places. Pour ce prix-là, ces bénévoles s’attendaient à ce que ces handicapés moteurs soient accueillis dans de bonnes conditions. Hélas, ces fans différents des autres ont vécu une soirée cauchemardesque.

Dès leur arrivée sur place, les accompagnateurs découvrent que la salle ne dispose d’aucune plate-forme PMR (ou personne à mobilité réduite) capable d’accueillir les fauteuils roulants. Après avoir demandé à une hôtesse où ils pouvaient s’installer, cette dernière leur a suggéré de monter au niveau 2 alors qu’ils avaient payé pour assister au spectacle en bas. Ni une ni deux, Marylène Destampes, la vice-présidente de l’association, décide d’installer les personnes en fauteuils roulants dont elle a la responsabilité, au premier rang, sur le côté de la scène. Ce qui a aussitôt provoqué l’opprobre du responsable de la Croix-Rouge qui leur a ordonné de « dégager », menaçant même de ne pas démarrer le concert s’ils s’entêtaient à rester là.

Voyant la situation s’envenimer, un agent de la sécurité a tranché et a décidé de rassembler les personnes à mobilité réduite tout au bout des premières rangées. « On était parqués comme du bétail. On avait déjà eu le même problème il y a deux ans, toujours pour le concert de Matt Pokora. Comme les spectateurs du parterre se levaient régulièrement, nos personnes en fauteuil roulant ne voyaient rien… », a déploré Marylène Destampes dans La Voix du Nord…

Un incident regrettable qui se produisait de plus pour la seconde fois ! De quoi ternir l’image de M.Pokora, même s’il ne pouvait sans doute pas voir, depuis la scène, ces pauvres gens ainsi maltraités. Et d’autant qu’il y a trois semaines, lors de la venue de Kendji Girac, une plateforme PMR avait été spécialement installée dans cette même salle. Un sacré loupé…

Valérie EDMOND

À découvrir