France Dimanche > Actualités > M.Pokora : Il va subir une opération très pénible !

Actualités

M.Pokora : Il va subir une opération très pénible !

Publié le 21 mai 2015

Cela faisait longtemps que M.Pokora y pensait. Aujourd’hui, malgré la douleur, le chanteur a choisi de passer sur le billard…

Tout semble sourire au beau gosse de 29 ans, aussi sexy que bon sur scène. Suprême bonheur pour M.Pokora, depuis ce mois d’avril, il a entamé une tournée pour présenter son dernier album, R.E.D (Rythmes extrêmement dangereux), dans les grandes salles de l’Hexagone.

Mais si l’existence du chanteur peut faire rêver, il y a fort à parier que, dans les semaines à venir, peu aimeraient être à sa place ! Comme il l’a confié à notre confrère Femme actuelle, il a décidé de se faire enlever certains de ses tatouages. «J’en ai assez de les voir sur toutes les photos, tout le temps », a-t-il expliqué.

Or on sait que se faire «détatouer » n’est pas anodin. Cela nécessite la plupart du temps une intervention au laser, sous anesthésie locale. Une opération qui peut se concevoir si les tatouages sont situés sur une zone charnue, comme les fesses, où la peau est souple. Dans ce cas, on peut espérer que les cicatrices ne seront pas trop visibles.

Roses

Hélas pour le chanteur M.Pokora, les traces qu’il souhaite aujourd’hui effacer se situent sur une partie du corps ultrasensible et très exposée : son cou ! Il arbore à cet endroit un bouquet de grandes roses recouvrant le tatouage plus ancien d’un proverbe arabe : « Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, tais-toi. »

Or, comme des dermatologues l’expliquaient au magazine Elle l’an dernier, cette zone particulièrement fragile est très difficile à « nettoyer ». L’opération n’est pas seulement douloureuse, elle peut également s’accompagner de cloques, voire d’un œdème durant quelques jours !

Surtout quand le tatouage est assez récent, (et donc plus tenace), ce qui est le cas pour le chanteur puisqu’il a craqué pour ces roses en 2010 !

M.Pokora Mise à jourM.Pokora RedLe Dr Nicolas Kruger, interrogé par L’Express, expliquait que « les patients se plaignent autant de la douleur du détatouage que de celle du tatouage » ! Ajoutant qu’il est impossible de prévoir le nombre de séances nécessaires. Entre trois et six, dans le meilleur des cas, plus de quarante dans le pire ! Avec obligation d’attendre deux mois entre chacune ! Bref, un véritable chemin de croix pour un résultat… incertain !

En effet, toujours selon le Dr Kruger : « Il ne faut pas avoir d’attente irrationnelle. Le détatouage ne permet pas de retrouver sa peau à l’identique, et personne ne peut garantir une efficacité à 100%.»

Nul doute que le chanteur M.Pokora est conscient de ce qui l’attend. Mais on sait qu’il est courageux, volontaire, et que quand il a décidé quelque chose, il met tout en œuvre pour y parvenir. Et on est certain qu’avec ou sans ses tatouages sur le cou, ses fans l’aimeront tout autant !

Laurence Paris

À découvrir