France Dimanche > Actualités > M. Pokora : Le secret de son nom enfin révélé !

Actualités

M. Pokora : Le secret de son nom enfin révélé !

Publié le 22 février 2018

Son nom d'artiste (M. Pokora), c’est à sa grand-mère polonaise Suzanne qu’il le doit.

Son corps est un livre ouvert. Car plutôt que de coucher sur du papier ses joies et ses chagrins, c’est sur son épiderme que le chéri de ces dames a choisi de mettre son existence en scène. Et c’est peu de dire que ses tatouages ont fait couler beaucoup d’encre, tant M. Pokora en est couvert, de la tête aux pieds.

Pour celles qui ont eu le plaisir de consulter de près ce journal de bord, ce qui exige malgré tout un certain degré d’intimité avec ce séduisant jeune homme de 32 ans, ces dessins et ces lettres inscrits d’une pointe métallique sont autant de symboles qui brossent le portrait de l’artiste.

Parmi ces œuvres, certaines dévoilent, davantage que d’autres, la personnalité de leur propriétaire. L’une d’elles joue même un rôle essentiel dans son identité car elle éclaire le mystère de son nom. Du moins du nom qu’il s’est choisi, ce qui lui donne encore davantage d’importance que son patronyme à l’état civil.

Car longtemps le futur Robin des Bois, fils d’un footballeur polonais, André, et d’une fonctionnaire française, Brigitte, s’est appelé Matthieu Tota.

Attitude

Jusqu’au jour où celui qui ne savait peut-être pas encore s’il triompherait ballon au pied, comme papa, ou micro en main, comme aucun membre sa famille, a eu la drôle d’idée de demander à sa grand-mère paternelle, Suzanne, comment se disait le mot « humilité » en polonais.

Ce à quoi la vieille dame, disparue depuis, en 2011, à l’âge très respectable de 95 ans, lui a répondu « pokora ».


La suite n’est guère difficile à deviner. Matthieu venait de trouver son nom de scène, mais aussi l’attitude qui devait guider tous ses actes à l’avenir : l’humilité. Et pour ne jamais l’oublier, il s’est fait graver dans la peau, avec l’argent de son premier cachet, ce mot si essentiel pour lui, compréhensible par tous ceux parlant polonais, qui ne doivent pas être légion parmi ses fans…

Un autre tatouage, sur sa main, se veut un pense-bête bien utile pour cet artiste au talent multiforme, à l’heure de faire des choix capitaux. Il s’agit d’une étoile, qui lui rappelle qu’il faut toujours suivre ses rêves.

Reste que celle que M. Pokora a aujourd’hui vraiment dans la peau, c’est Christina Milian. Cette ravissante chanteuse américaine partage avec l’ancien juré de The Voice la même date d’anniversaire, qu’ils ont fêté le 26 septembre à Los Angeles, avant que l’artiste ne reprenne son My Way Tour. Sous le nom de M. Pokora…

Ayant en effet perdu un procès contre Matt Houston, un chanteur de R&B français (comme son nom ne l’indique pas), il a dû réduire son prénom à une simple initiale. Mais peu importe, il a su préserver l’essentiel : l’humilité. 

Nina COLLOMBE

À découvrir