France Dimanche > Actualités > “Ma soirée avec Nathalie et Laura”

Actualités

“Ma soirée avec Nathalie et Laura”

Publié le 3 mai 2018

Lundi 30 avril, Marcel Campion organisait une soirée privée, où j’ai pu rencontrer, en exclusivité , l’ex-compagne de Johnny Hallyday et leur fille Laura Smet.

Ce soir-là, dans le restaurant La Chope des Puces, à Saint-Ouen, Nathalie Baye et sa fille Laura Smet m’accueillent chaleureusement, tout comme leurs nombreux invités, dont de très rares personnes qu’elles n’ont jamais rencontrées.

Pour faire honneur à Nathalie, Marcel Campion a bien fait les choses : un tableau noir et blanc représentant la superbe comédienne ainsi qu’un piano à queue noir sont au pied de la scène de cet établissement dédié à Django Reinhardt – qui le fréquentait en voisin.


Allons-nous fêter l’anniversaire de l’actrice qui a incarné la troublante Patricia dans J’ai épousé une ombre ?

Que nenni. Celui qui gratte les cordes de sa guitare depuis ses 14 ans a souhaité simplement partager sa passion du jazz manouche avec ses convives, en espérant que cela effacera un peu leurs soucis.

Comment se distraire quand la vie et ses vicissitudes nous oppressent ?

«Avec des amis et les meilleurs musiciens», pourrait répondre notre hôte.

La reine de la fête

Eddy Mitchell, le parrain de Laura, accompagné de son épouse Muriel Bailleul, sont à la table d’honneur près de la scène, et Jean-Louis Borloo se tient à la droite de la reine de la fête, avec à sa gauche, Isabelle Giordano, ex-journaliste spécialisée dans le cinéma, et directrice d’Unifrance Films.

Sa consœur Béatrice Schönberg, épouse de l’ancien ministre, est placée face à son mari, tandis que la pétillante Valérie Lemercier et son ami font face à l’interprète de Couleur menthe à l’eau.

Josiane Balasko et son mari George Aguilar, ainsi que Nicole Garcia et François Ozon font également partie de cette tablée exceptionnelle.

À une autre table, à ma droite, sont réuni trois acteurs du film Le grand partage d’Alexandra Leclère : Valérie Bonneton, Patrick Chesnais et Didier Bourdon, avec leurs femmes respectives, les comédiennes Josiane Stoléru et Marie-Sandra Badini Duran.

Lors du savoureux cocktail, la ravissante Anouchka Delon bavarde longuement avec Nicoletta et son mari, Jean-Christophe Molinier.

Laura reçoit le jeune et discret Stanilas Merhar et un autre comédien, Mathias Minne. Ils restent près du bar.

Franck et Danièle Dubosc font leur entrée, alors que la plupart des invités se sont déjà délectés d’une ou de deux coupes de champagne, en compagnie de l’autre parrain de Laura, Dominique Besnehard.

Le couple Alice Taglioni et Laurent Delahousse attire les regards, il est suivi de près par l’élégante Claire Chazal.

Parmi les guitares sous cadre, le portrait de Django sur scène, les chevaux de bois, un tableau et une maquette représentant la grande roue de la place de la Concorde, une immense photo  accrochée au décor du plafond, illustre la rencontre d’un célèbre trio : Johnny, Carlos et Marcel.

Après les délicieuses coquilles Saint-Jacques rôties, la lumière devient tamisée, passant à l’ocre, et toutes ces stars des petit et grand écrans écoutent le directeur de théâtre Louis-Michel Colla présenter le pianiste Dimitri Naïditch, jouant le morceau de musique classique préféré de Nathalie Baye.

Puis il remercie le maître des lieux, sous une pluie d’applaudissements.

Délicates attentions

Juste après avoir dégusté un duo de carpaccio de saumon frais et fumé, Eddy Mitchell prend le micro pour dédier une chanson à Nathalie.

Accompagné du pianiste, il enchante nos sens de sa voix suave : «Toutes les nuits, obsédé par une mélodie, je lévite, je reste en éveil, car je pense à toi.
Je sais que si je rêve, c’est de toi. Ma star de mes nuits, mon étoile, ma mélancolie. P’tit matin, courte nuit, un nouveau ciel tout aussi gris, je déambule dans les rues de Paris, imagine une lune de miel, avec soleil ou pas, juste toi et moi
[…]»

Très émue, la belle Nathalie remercie brièvement mais intensément les auteurs de ces délicates attentions.

Pendant que les musiciens jouent les plus beaux morceaux de jazz, les serveurs nous servent un succulent bourguignon et sa purée à l’ancienne qui 
rassasient les plus gros appétits, suivis de fromages, de fraises et de macarons.

Je sors fumer une cigarette et aperçois Valérie Lemercier qui cherche Nicoletta.

La réalisatrice du prochain biopic de Céline Dion demande à la chanteuse si elle lui permet d’utiliser la chanson Mamy Blue dans son film, et de la faire interpréter par toute la famille Dion.

«Mais oui bien sûr ! Les chansons sont faites pour ça !» s’exclame la chanteuse originaire de Haute-Savoie.

Le matin même, Marcel Campion était près de la porte Maillot avec une centaine de forains pour manifester leur colère contre la construction du nouveau parc d’attractions de Bernard Arnault au bois de Boulogne, et pour défendre la famille propriétaire de vingt-quatre manèges, pris en otage au jardin d’acclimatation.

Cela ne l’empêche pourtant pas de profiter de la soirée.

Cet homme n’en finit pas de nous surprendre. Il est aussi à l’aise dans les réceptions mondaines, à la soirée de gala annuelle de Leonardo DiCaprio, ou avec son clan de musiciens de jazz manouche.

En toute occasion, il demeure le même.

Ici, pas besoin de carton d’invitation, seule sa parole compte.

Cette soirée restera inoubliable dans le cœur de toutes les personnes présentes. Surtout dans celui de Nathalie Baye qui ne cache pas son émotion d’être autant célébrée et aimée…

Anita BUTTEZ

À découvrir