France Dimanche > Actualités > Macaulay Culkin : 40 ans et toujours enfant !

Actualités

Macaulay Culkin : 40 ans et toujours enfant !

Publié le 14 octobre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Sous son éternel humour potache, Macaulay Culkin, le héros de “Maman, j'ai raté l'avion !”, masque un homme sensible meurtri par une gloire trop précoce…

Dans l'imaginaire collectif, il reste à jamais Kevin McCallister, ce garçonnet dégourdi de 8 ans que sa famille, partie passer les vacances de Noël en France, a oublié à la maison. Sorti en 1990, Maman, j'ai raté l'avion ! n'a pas pris une ride : c'est aujourd'hui encore l'une des comédies familiales les plus regardées au monde. Son principal interprète, Macaulay Culkin, non plus. À 40 ans, qu'il vient de fêter le 26 août, l'acteur à l'éternel physique d'adolescent cultive l'humour potache et l'art de se moquer de lui-même, comme en témoignent ces récents messages sur Twitter : « Hé ! les gars, vous voulez vous sentir vieux ? J'ai 40 ans. De rien. » « C'est mon cadeau au monde : je fais en sorte que les gens se sentent vieux. Je ne suis plus un enfant, c'est mon travail. »


Rire, encore et toujours, pour survivre à ce vol mouvementé, parfois chaotique, qu'a été sa vie, c'est le parti qu'a pris la star. Rire aussi pour se détacher de ce rôle qui lui a apporté gloire et fortune, mais qui, dans le même temps, a tout ravagé sur son passage…

Le fantasque comédien, dépassant les excès hollywoodiens liés à son immense succès d'enfant acteur, a choisi de les parodier. C'est son site bunnyears.com qui lui sert de vitrine.

Troisième d'une fratrie de sept enfants, Macaulay voit le jour à New York. Son père, Christopher, qui se rêvait acteur, est sacristain. Sa mère, Patricia, s'occupe du foyer. La famille a peu de ressources et vit entassée dans un deux-pièces. Obsédé par sa carrière de comédien raté, Christopher mise tout sur son petit garçon au visage si expressif. Il l'inscrit très jeune dans une école de théâtre et à des castings où sa gueule d'ange fait mouche. En 1989, Macaulay décroche le second rôle dans Oncle Buck, où sa prestation est remarquée par John Hughes.

Sous le charme de ce blondinet si à l'aise devant les caméras, le réalisateur décide de lui écrire un film sur mesure : une comédie à petit budget qui, en quelques semaines, devient l'un des plus gros blockbusters de Hollywood. Maman, j'ai raté l'avion ! fait de Macaulay une icône planétaire que, bientôt, tous les studios s'arrachent à coups de millions de dollars. Happé par ce succès fulgurant, le jeune acteur enchaîne les tournages, My Girl, Maman, j'ai encore raté l'avion !, Richie Rich… restant à ce jour l'enfant star le mieux payé au monde.

Une fortune qui sème la zizanie au sein de la famille, et fait passer le petit garçon à côté de son enfance… S'il accomplit le vœu de son père, sa vie à lui n'est que frustrations : il n'a pas d'amis, consacre le plus clair de son temps aux plateaux de tournage et voit ses parents se disputer de plus en plus souvent. En effet, l'argent et la réussite révèlent l'autre visage de Christopher. Brutal, tyrannique, celui-ci contraint son fils à accepter tous les contrats. En 1995, le couple Culkin se sépare, chacun se disputant la garde de la poule aux œufs d'or dont, jusqu'alors, ils géraient ensemble la fortune. « J'étais brusquement devenu important à leurs yeux, allez savoir pourquoi », confiera-t-il. Dans son désarroi, Macaulay peut compter sur le soutien de Michael Jackson, qui l'a fait tourner en 1991 dans son clip Black or White et avec qui il a noué une amitié profonde qui perdurera jusqu'à la mort du chanteur, en 2009. « Nous étions intimement liés parce qu'il savait ce que j'endurais : la célébrité, le stress, les abus, une famille oppressante. Il a toujours été présent, compréhensif », expliquait l'acteur aux Inrockuptibles.

Confié à sa mère, Patricia, Macaulay entame alors des démarches pour « émancipation d'un mineur », qui aboutissent. Il a 16 ans et peut enfin reprendre le lycée, où il rencontre son premier amour, Rachel Miner, qu'il épouse l'année suivante. Un mariage éclair qui se solde par un divorce deux ans plus tard.

En 2002, il croise la route de l'actrice Mila Kunis, c'est le coup de foudre. Mais comme l'a raconté celle-ci dans l'émission The Howard Stern Show, vivre avec une telle star est impossible : « On ne pouvait pas marcher avec lui dans la rue. Il y avait comme une attraction mystique autour de lui, ses fans hurlaient quand ils le voyaient… »

Trop de pression pour l'acteur qui, en 2004, est arrêté pour possession de cannabis et d'anxiolytiques et condamné à un an de prison avec sursis. Déprimé, il refuse de jouer le jeu de Hollywood, comme il le confiait toujours aux Inrocks : « J'ai rencontré un tas de personnes talentueuses, qui se font bouffer par le show-business. Et très tôt, j'ai compris que je n'avais pas envie de finir comme eux. » Après huit ans de vie commune, Mila claque elle aussi la porte.

Plus seul que jamais, Macaulay se réfugie dans la peinture et la musique, devenant le chanteur leader du groupe de rock parodique The Pizza Underground. En 2014, alors qu'il souffre de sérieux problèmes de santé, une rumeur l'annonce mort. Un fake (bobard) dont il s'amusait encore il y a quelque temps, postant sur Twitter : « Je n'arrive pas à croire que c'est la cinquième année consécutive que je ne suis pas dans la liste des morts des Oscars… je fais pourtant de gros efforts. »

De l'humour, encore. À 40 ans, Macaulay est enfin un homme heureux. Aux côtés de sa compagne, l'actrice Brenda Song, celui qui partage sa vie entre Paris et New York se verrait bien devenir papa. Épanoui, il s'est même réconcilié avec Hollywood. Depuis février dernier, en effet, il est à l'affiche de la série Ameri can Horror Story, produite par la 20th Century Fox…

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème