France Dimanche > Actualités > Madonna : Victime de son âge !

Actualités

Madonna : Victime de son âge !

Publié le 9 mai 2019

Plus que le poids des années, c’est celui des critiques liées à son âge qui pèse chaque jour un peu plus sur les épaules de la chanteuse de 60 ans, Madonna.

La Madone n’a pas pris une ride. À 60 ans révolus, la star s’apprête à sortir son 14e album, Madame X. Le 14 juin prochain, ses admirateurs pourront donc découvrir un nouvel opus aux accents latins, dont le clip de présentation rappelle l’esthétisme de ses débuts. Bas résille, cravache et costume trois pièces sont au rendez-vous.

Une posture évocatrice qui lui a souvent été reprochée par le passé. Dans la ligne de mire de ses détracteurs ? « Je fais des choses qui sont considérées comme faisant partie du domaine des femmes plus jeunes », analysait la diva en 2018 dans les colonnes du magazine « The Cut ». Actuellement en pleine promotion, l’interprète de Like a Virgin s’est une nouvelle fois confiée sur l’âgisme, c’est-à-dire la discrimination liée à l’âge, donc elle estime être victime. « On a toujours essayé de me réduire au silence, pour une raison ou pour une autre. On m’a dit que je n’étais pas assez jolie, que je ne chantais pas assez bien, que je n’étais pas assez talentueuse, énumère Madonna pour le Vogue anglais. Et maintenant, c’est parce que je ne suis pas assez jeune. Je me retrouve à combattre l’âgisme parce qu’on me punît d’avoir eu 60 ans ».


Tout en ignorant les critiques, Madonna continue, encore aujourd’hui, de révolutionner les mœurs en étant la seule et unique sexagénaire à se positionner sur le créneau de la pop music. Une réalité « effrayante » selon cette pionnière. « Je n’ai plus de modèle vivant. Personne ne fait ce que je fais […]. Je regarde dans le passé, de femmes extraordinaires comme Simone de Beauvoir ou Angela Davis, mais elles n’avaient pas d’enfant. Je suis mère célibataire de six enfants et je continue d’être créative en tant qu’artiste et politiquement engagée. Il n’y a personne dans ma position »

Loin de se satisfaire de l’absence de concurrence, Madonna s’en alarme et estime que, plus qu’à l’âge, cela est dû à un problème de société. En 2018, elle s’était déjà jetée dans la bataille contre l’âgisme en lançant sa nouvelle collection de produits de beauté. À cette occasion, elle avait confié dans le journal The Cut : « C’est une idée dépassée, patriarcale qu’une femme doit arrêter d’être drôle, curieuse, aventureuse, belle ou sexy passé 40 ans, avait-elle affirmé. Pourquoi seuls les hommes auraient le droit d’être aventureux, sexuels, beaux ou sexy jusqu’au jour de leur mort ? Comment combattons nous cela ? En résistant aux hommes […] et en tenant tête aux normes qui nous disent que nous ne pouvons pas ».

À tous ceux qui souhaitent « [la] réduire au silence », l’artiste répond en organisant le « Madame X Tour » - une tournée mondiale qui débutera en septembre prochain et dont une date est d’ailleurs prévue à Paris.

Julia NEUVILLE

À découvrir