France Dimanche > Actualités > Maïté : Elle a rendu son tablier !

Actualités

Maïté : Elle a rendu son tablier !

Publié le 6 juillet 2019

Depuis 2015, Maïté, l’idole de “la Cuisine des Mousquetaires” n’avait pas donné signe de vie.

Elle a fait le bonheur des gourmets et des gourmands pendant treize années mémorables à la télévision… Mais il y a vingt ans, l’extraordinaire Maïté a rendu son tablier, rangé ses casseroles et dit adieu avec un grand sourire aux fidèles téléspectateurs de France 3 qui ne rataient pas un seul numéro de La cuisine des mousquetaires (de 1983 à 1995) puis de à table (de 1995 à 1999) ! Au côté de sa chère Micheline Banzet, son assistante émérite, le chef nous détaillait dans la joie et la bonne humeur, avec son fort accent du sud-ouest, ses meilleures recettes du terroir, riches en goût et en graisses, et son naturel et sa spontanéité faisaient mouche à chaque fois…

Nul n’a oublié ce moment magique et hilarant où cette bonne vivante s’était vaillamment battue en direct, gourdin à la main, avec une anguille récalcitrante, ni cette scène étrangement sensuelle montrant l’imposante cuisinière en pleine dégustation d’un ortolan, dans un érotique remake de Cris et suçotements ! Depuis son départ du petit écran, on savait que Madame Marie-Thérèse Ordonez – de son vrai nom – avait eu fort à faire, notamment avec son deuxième restaurant, Chez Maïté, ouvert à Rion-des-Landes, son village natal, mais aussi avec les différents livres et vidéos de cuisine qu’elle concoctait afin de continuer à transmettre au public son bonheur d’élaborer de bons petits plats roboratifs et savoureux. Une passion chevillée au corps que n’ont pas réussi à mettre à terre plusieurs épreuves hélas survenues assez récemment. à commencer par le décès de son fils Serge, à l’âge de 52 ans, en 2013, des suites d’un cancer. Un deuil épouvantable, suivi deux ans plus tard, de la fermeture de son établissement de Rion où jadis il fallait attendre plusieurs mois avant d’obtenir une table.

En 2018, Télé Loisirs nous annonçait que Maïté avait eu quelques soucis de santé, une annonce laconique qui prêtait à l’inquiétude et laissait présager le pire. Mais un an après ces nouvelles sur l’état de celle qui affiche désormais 81 printemps, sa petite-fille Camille nous informe que l’attachant cordon-bleu s’est remis de ce passage à vide : « Elle va bien, a confié à Femme actuelle l’ex-candidate d’Objectif top chef sur M6, âgée de 18 ans. Elle profite de sa retraite et de sa famille. » Et la jeune cuisinière d’indiquer que sa grand-mère s’est volontairement mise en l’écart des médias : « Elle ne veut plus répondre aux interviews ou faire de la télévision, ce n’est plus son truc. C’est une volonté de sa part de s’effacer comme elle le fait, elle n’a plus les mêmes centres d’intérêt. »

Même s’il est triste de se dire que celle qui nous a tant mis l’eau à la bouche devant notre poste a tiré un trait sur ses années télé, on peut sans peine imaginer la fierté de Maïté de voir que sa chère Camille marche à présent sur ses traces… Nous avions d’ailleurs rencontré cette mamie gâteau en 2007, et cette dernière nous avait raconté, des étoiles dans les yeux, que sa petite-fille, alors âgée de 6 ans, était déjà très motivée pour faire accorder à son tour les saveurs les plus délicates sur son piano ! « La relève est assurée, nous confiait alors le mousquetaire du goût. […] Devant un fourneau, cette petite est un prodige. D’ailleurs tout le monde est de mon avis, surtout Pierrot [son mari depuis 1958, ndlr] qui ne cesse de lui répéter qu’un jour elle sera une “Bocuse en jupon” ! »

Et la cuisinière d’expliquer à quel point la fillette a été touchée par la même « maladie incurable » que sa grand-mère : « Toujours fourrée dans mes pattes en cuisine, nous assurait-elle. J’ai commencé par l’occuper en lui donnant des petites choses à faire, persuadée qu’elle se lasserait très vite. Il s’est passé tout le contraire. à aucun moment son attention ne se relâchait. Tout ce que je cuisinais la passionnait ! »

Et cet amour de la gastronomie ne l’a, comme vous le savez, plus jamais quittée. Au point que, en novembre dernier, alors qu’elle n’avait que 17 ans, la digne héritière de Maïté n’a pas hésité à participer au télé-crochet culinaire de la 6 ! Bien que la jeune fille ait été éliminée rapidement de cette rude compétition, le chef Philippe Etchebest l’avait encouragée à poursuivre dans cette voie. « Tu as la cuisine dans tes gènes et je suis sûr que ta grand-mère sera fière de toi », lui avait lancé l’exigeant juré. Une certitude qui s’est évidemment révélée exacte, comme l’a confié Camille à notre confrère : « Elle est très cool ma grand-mère ! Elle m’a dit que c’était déjà très bien de l’avoir fait et que c’était courageux de ma part. Elle m’a trouvée très fidèle à moi-même et à ma cuisine et ça, c’était important pour moi. »

Le 2 juin dernier, c’est auprès des siens que Marie-Thérèse Ordonez a soufflé ses quatre-vingt-une bougies : « On était tous ensemble pour son anniversaire, a encore expliqué la jeune femme. On a passé une belle journée. C’est ça qui compte pour ma grand-mère. »

Et ce qui compte pour nous, même si elle nous manque terriblement, c’est de savoir cette grande dame toujours vibrante d’énergie quelque part et en bonne santé…

Clara MARGAUX

À découvrir