France Dimanche > Actualités > Malika Ménard : Elle est un cœur à prendre !

Actualités

Malika Ménard : Elle est un cœur à prendre !

Publié le 21 septembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Malika Ménard cherche l’amour et pour cela, elle a sa solution bien à elle : une application de rencontres. Mais attention, pas n’importe laquelle uniquement celle “élitiste”... Alors la belle trouvera-t-elle un prince charmant à la hauteur ?

À 34 ans, Malika Ménard cherche chaussure à son pied ou plutôt l’homme qui saura la conquérir. D’habitude discrète sur sa vie privée, c’est cette fois-ci au micro de L’instant Deluxe qu’elle a choisi d’en dire plus.


C’est vrai que depuis sa rupture avec Christophe Juville cet été, la seule question que l’on se pose, c’est qui sera désormais au bras de l’ex miss France ? Et bien, il semblerait que cela ne soit pas pour tout de suite puisque Malika confirmait être célibataire et bien dans sa peau : "Je refais connaissance avec moi-même, je me recentre, je me redécouvre et toute cette longue liste en 're' qui font du bien à l'âme."

Dans cet entretien, la reine de beauté s’est confiée plus en profondeur sur l’amoureuse qu’elle est et sur sa vie sentimentale en général : "En vrai je n'ai que des relations sérieuses", a assuré la reine de beauté avant de poursuivre : "Je ne suis pas quelqu'un qui papillonne. Je suis célibataire depuis plusieurs mois. Je préfère être seule. Si je dois me réinvestir, je le ferai pleinement dans une histoire." Et d'ajouter : "Je ne m'étends pas trop sur ma vie. Ce n'est pas quelque chose dont je parle. Les gens ne savent pas grand-chose."

Néanmoins, après quelques mois seule, il se pourrait que la curiosité ait piqué la jeune femme. C’est du moins ce qu’elle a laissé entendre en confirmant qu’elle allait de temps en temps jeter un œil sur des sites de rencontres : "Je suis déjà allée sur une application de rencontres un peu élitiste... C'est une application qui protège la vie privée.”

Alors, pourquoi ce choix haut de gamme ? Et bien en réalité, tout simplement parce que Malika déteste ce genre d’application, comme elle l’expliquait en juin 2017 dans les colonnes de Purepeople : “Je connais ces applications par cœur, je connaissais d'abord Grindr par mes amis qui me montraient comment ça fonctionnait, et après, il y a eu la folie Tinder et tout le monde utilisait ça... Mais moi, je ne peux pas être là-dessus, à mon grand regret ! Je pense que je n'attirerais pas les bonnes personnes."

La vie est parfois dure lorsque l’on est la plus belle femme de France.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème