France Dimanche > Actualités > Manon Jean-Mistral : Miss Corse, Son honneur bafoué !

Actualités

Manon Jean-Mistral : Miss Corse, Son honneur bafoué !

Publié le 16 janvier 2019

Elle était prête à tout sauf à être exhibée seins nus à son insu devant huit millions de personnes.

Le 15 décembre dernier aurait dû être, pour les trente candidates présentes à l’élection de Miss France 2019, un moment de bonheur, de grâce et de magie. 

Sur la scène du Zénith de Lille, tandis qu’à l’issue de la cérémonie présentée par Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier, la sublime Vaimalama Chaves, 24 ans, venue de Tahiti, remportait le titre tant convoité, une autre jeune fille tout aussi splendide voyait, elle, son honneur bafoué !

En effet, lors de cette soirée si importante pour toutes ces concurrentes bien décidées à conquérir la première marche du podium, la ravissante Miss Corse a subi un outrage que ses compatriotes n’ont sans doute pas manqué de déplorer.

Alors que la jolie blonde se préparait en coulisses, au côté de Miss Aquitaine, une équipe de TF1, venue effectuer un reportage, s’est introduite dans leur loge et les a filmées à leur insu.

L’affaire n’aurait pas vraiment marqué les esprits si Manon Jean-Mistral et Carla Bonesso, en plein habillage en vue de leur passage devant huit millions de téléspectateurs survoltés, n’avaient alors été… seins nus !

Une séquence choquante en direct qui n’aurait jamais dû être réalisée, pour cette étudiante de 18 ans qui semble avoir la ferme intention de ne pas laisser passer ce qu’elle considère comme une grave atteinte à sa dignité. 

Toujours en attente d’excuses de la part de TF1, la jeune fille, visiblement très remontée contre la chaîne, a expliqué : « Ça me déçoit, parce que c’est clairement leur faute, a-t-elle déclaré. Je ne sais pas si c’est voulu ou si c’est vraiment un incident, mais on n’avait pas à être filmées à ce moment-là. »

Si sa consœur, originaire de l’Ouest de la France, semble moins blessée par les répercussions de ces images volées, l’étudiante en sciences de la vie, victime des réactions malintentionnées de la part des internautes, envisagerait de lancer une véritable vendetta contre les responsables de ce film dévoilant sa poitrine : « Si les répercussions continuent sur les réseaux sociaux, oui, je porterai plainte contre TF1 », a encore affirmé cette passionnée de dessin et d’équitation.

La maison de production EndemolShine a, dès le lendemain, envoyé un bouquet de fleurs à Manon Jean-Mistral, et Sylvie Tellier, la directrice générale de la Société Miss France, s’est empressée, dans le JT de 13 heures de TF1, de lui présenter ses excuses. Mais pour la jeune femme, ces gestes sont loin de suffire…

En cette période de fêtes, la direction de la première chaîne trouvera sûrement bien vite un moyen de se racheter aux yeux de la reine de beauté.

Clara MARGAUX

À découvrir