France Dimanche > Actualités > Manuel Valls : Coup de foudre pour une milliardaire !

Actualités

Manuel Valls : Coup de foudre pour une milliardaire !

Publié le 19 septembre 2018

Le cœur de Manuel Valls bat désormais pour Susana Gallardo, une Espagnole de 53 ans, éminente figure de la haute bourgeoisie catalane.

«J’ai besoin de changer d’air », avait-il confié, fin juillet, à des proches.

Fatigué, l’ex-Premier ministre de François Hollande l’était, peinant à se faire une place au sein de la nouvelle majorité présidentielle d’Emmanuel Macron, son ennemi juré.

Quant à sa romance avec la députée LREM, Olivia Grégoire, qui avait commencé en avril dernier, elle n’a pas fait long feu.


C’est donc un Manuel Valls au cœur en berne qui a débarqué à Minorque, aux Baléares, pour s’offrir une parenthèse bien méritée.

Dans cette île de rêve, il a trouvé soleil et détente, mais il a aussi rencontré l’amour !

Un ami commun lui a présenté Susana Gallardo.

Cette richissime héritière de 53 ans, qui allie distinction et caractère bien trempé, a joué les guides et fait découvrir au natif de Barcelone cette terre verte et sauvage où elle possède une sublime villa.

Très vite, la visite touristique s’est transformée en liaison passionnée.

Sûrs de leurs sentiments, Manuel et Susana ont officialisé leur relation le 21 août, à peine trois semaines après leur rencontre, arrivant, main dans la main, au très chic restaurant El Ancla, où les attendaient de nombreux convives.

Ame sœur

L’ancien maire d’Évry aurait-il enfin trouvé l’âme sœur ?

C’est sur les bancs de l’université Paris Panthéon-Sorbonne qu’il croise son premier grand amour.

Avec Nathalie Soulié, qui devient sa femme, il a quatre enfants, Benjamin, Ugo, Alice et Joachim.

Au côté de cette professeur des écoles qui l’aide à réaliser ses ambitions politiques, il connaît vingt années de joie.

Puis, en 2006, le destin met sur sa route une jolie blonde, Anne Gravoin, une talentueuse violoniste qu’il a rencontrée tout jeune, comme il le confiait aux enfants de l’émission Au tableau !, diffusée sur C8.

« On a eu une première histoire d’amour. Puis nos chemins se sont séparés, elle a fait sa vie, elle s’est mariée, elle a eu une fille, et moi j’ai fait ma vie et j’étais très heureux. […] J’ai retrouvé Anne un peu par hasard. »

Avec la musicienne, qu’il épouse, la mélodie du bonheur dure douze ans.

Leur couple n’a en effet pas survécu aux primaires de la gauche en 2017, où Manuel Valls a essuyé un cuisant revers.

Quant à Olivia Grégoire, elle n’aura fait qu’une brève apparition dans la vie sentimentale du Catalan.

Susana Gallardo fera-t-elle long feu ?

Héritière des laboratoires pharmaceutiques Almirall, l’élégante blonde a aussi été pendant trente ans l’épouse de la 26e fortune d’Espagne, Alberto Palathi, patron de la société Pronovias, spécialisée dans les robes de mariées.

Grande bourgeoise, Susana est aussi une femme de conviction.

Comme Manuel, elle milite activement contre les séparatistes qui, en 2017, avaient voté pour l’indépendance de la Catalogne, scrutin non reconnu par le gouvernement de Mariano Rajoy.

Cette pasionaria n’avait pas hésité à se filmer enveloppée dans un drapeau espagnol pour défendre sa cause.

Personnalité influente aux multiples réseaux, Susana pourrait devenir l’atout maître de Manuel Valls, qui brigue la mairie de sa ville natale, Barcelone, depuis plusieurs mois déjà.

A 56 ans, il lui reste encore du chemin à parcourir avant les élections qui se tiendront en mai 2019.

Selon un récent sondage, l’ancien chef du gouvernement français serait crédité de 5,2 % d’intentions de vote.

Un chiffre que l’amour et le soutien actif de Susana pourraient multiplier par dix, lui permettant ainsi de revenir par la grande porte sur le devant de la scène politique.

Lili CHABLIS

À découvrir