France Dimanche > Actualités > Marianne James : Frappée par une mort atroce !

Actualités

Marianne James : Frappée par une mort atroce !

Publié le 5 juillet 2015

Marianne James, l'ex-jurée de “Nouvelle star” gardait un souvenir ému des Bajaus, ces pêcheurs rencontrés en Indonésie grâce à “Rendez-vous en terre inconnue”. Mais en apprenant ce qui leur était arrivé, elle s’est � effondrée�.

L’émission présentée par Frédéric Lopez, Rendez-vous en terre inconnue, est une expérience unique pour tous ceux qui y participent. Vous connaissez sans nul doute le principe de ce programme : une célébrité, escortée par l’animateur, part à l’autre bout du monde pour partager le quotidien d’une tribu indigène.

L’occasion pour ces vedettes d’horizons différents de quitter leur univers privilégié pour côtoyer des êtres menant une existence austère sans jamais se plaindre de leur sort. Une façon, pour ceux que le destin a gâtés, de retrouver le sens de l’essentiel tout en tissant des liens indéfectibles avec des hommes et des femmes qu’ils n’auraient jamais même imaginé rencontrer.

C’est un pur moment de magie qui en a marqué certains plus que d’autres. Pour le meilleur et pour le pire… C’est le cas de Marianne James, l’ex-jurée de Nouvelle star, qui avait affirmé, une fois rentrée en France, qu’elle n’oublierait jamais sa participation, en 2009, à cette parenthèse enchantée ouverte par Frédéric Lopez.

À l’époque, la cantatrice s’était envolée pour l’Indonésie où elle avait sympathisé avec les Bajaus, des pêcheurs qui l’avaient accueillie à bras ouverts. « Ils vivent dans des maisons sur pilotis au milieu de la mer, sans électricité et sans eau potable. On chantait le soir à la lueur du feu de bois en regardant les étoiles. C’était métaphysique », avait-elle alors confié à notre confrère Télé 7 Jours.

Proche

Durant son séjour chez ces nomades de la mer, Marianne avait renoncé à soigner son image. Pas question de se maquiller. Elle en était même arrivée à oublier la présence de la caméra. « Les conditions sont tellement rudimentaires que tu es heureuse d’avoir une brosse à dents le matin, et d’avoir fait pipi sans tomber du ponton », avait-elle encore expliqué à Questions de femmes.

La diva avait partagé le quotidien des habitants du village de Mandebulu, au large de l’île de Sulawesi. Au fil des jours, elle avait lié une belle amitié avec Patahan, le chef de la tribu. Marianne était aussi devenue très proche de Chana, tentant de la consoler lorsque celle-ci évoquait la tragique noyade de ses parents. Elle était aussi devenue complice avec Ria, une jeune mère avec laquelle la chanteuse s’était promis de garder le contact.

« J’ai avancé dans mon cœur grâce aux Bajaus. On a parlé de Dieu. Ça m’a confirmée dans mon chemin de vie. Je garde beaucoup d’eux en moi et pas seulement la bague en tortue que m’a offerte Ria », confiait-elle d’ailleurs dans Télé Star en mars 2010.

Avec des souvenirs aussi forts de son premier séjour, l’on imagine sans peine que Marianne James se faisait une joie de participer, le 9 juin dernier, sur France 2, à Retour en terre inconnue, une émission qui, comme son titre l’indique, allait lui permettre de revoir ses camarades indonésiens !

Elle savait que Frédéric Lopez lui avait préparé une surprise, et la chanteuse lyrique s’attendait sûrement à revoir sur le plateau l’un de ceux qu’elle avait appris à aimer.

Mais Franck Desplanques, le rédacteur en chef, qui revenait d’Asie du Sud-Est, ne souriait pas, on lisait même sur son visage une tristesse infinie de fort mauvais augure. Il était en effet porteur d’une épouvantable nouvelle : l’un des Bajaus était mort. Il s’agissait d’Handi, victime d’un accident de plongée.

Handi qui expliquait à Marianne comment il avait échappé miraculeusement à la mort lorsqu’il péchait au compresseur, et qui avait décidé de revenir à une pêche traditionnelle, certes moins rentable, mais plus sûre…

En apprenant ce drame, l’artiste n’a pu retenir ses larmes, accablée par le chagrin. Et la présence sur le plateau d’Andong, qui l’avait demandée en mariage, n’a pas suffi à sécher ses larmes.

Heureuse de retrouver ce pêcheur qui l’avait tellement fait rire en lui déclarant sa flamme, Marianne James ne pouvait cependant se consoler de la mort d’Handi.

Dominique Préhu

À découvrir