France Dimanche > Actualités > Marie-France Pisier : Une sordide affaire d'inceste !

Actualités

Marie-France Pisier : Une sordide affaire d'inceste !

Publié le 16 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La comédienne Marie-France Pisier, retrouvée morte dans sa piscine il y a dix ans, avait emporté avec elle ce terrible secret de famille qui aujourd'hui éclate au grand jour.

Il y a dix ans, le 24 avril 2011, Marie-France Pisier était retrouvée sans vie par son mari, Thierry Funck-Brentano, dans la piscine de leur villa de Saint-Cyr-sur-Mer, dans le Var, la tête et les épaules coincés dans le croisillon métallique d'une chaise en fer forgé. Une fin effroyable dont les circonstances mystérieuses ont, les jours suivants, poussé les enquêteurs à évoquerer la thèse du suicide. La comédienne de 66 ans, mère de deux enfants, Mathieu, né en 1984, et Iris, née en 1986, avait, ce funeste soir, ingéré beaucoup d'alcool, des antidépresseurs et des antalgiques, et l'on savait qu'ellesouffrait de la récidive d'un cancer du sein diagnostiqué en 2003. Or si, à l'époque, ce contexte permettait d'expliquer ce geste fatal, une tout autre lumière pourrait peut-être l'éclairer. Près de dix ans après la disparition de cette égérie de la Nouvelle Vague, sa nièce, Camille Kouchner, fait voler en éclats la réputation de sa famille ! Une lignée sans histoire en apparence, mais qui, selon cette universitaire de 45 ans, maître de conférences en droit privé, s'entredéchirerait dans le plus grand secret depuis près de trente ans pour une sordide affaire d'inceste…


Dans un livre intitulé La Familia grande paru ce 7 janvier aux éditions du Seuil, la fille du cofondateur de Médecins sans frontières et d'Évelyne Pisier, la sœur de la star, accuse son beau-père, Olivier Duhamel d'avoir abusé de son frère jumeau lorsqu'ils étaient adolescents ! Un calvaire que la jeune femme a décidé de dévoiler, arguant : « Pourquoi aurait-il le droit de vivre hors de cette réalité quand moi, elle me hante ? »

Camille et son frère, qu'elle nomme « Victor » dans son ouvrage afin de le protéger des curiosités malveillantes, ont 14 ans lorsque l'adolescent confie à sa sœur jumelle que son beau-père le viole régulièrement depuis un an : « Il est venu dans mon lit et il m'a dit : “Je vais te montrer. Tu vas voir, tout le monde fait ça.” Il m'a caressé et puis tu sais… » Mais malgré cette confidence libératoire, le jeune homme enjoint sa sœur à garder le silence. « Si tu parles, je meurs. J'ai trop honte », lui aurait-il dit. Pendant plus de trente ans, Camille Kouchner respecte sa promesse. Rien du calvaire qu'Olivier Duhamel aurait fait subir à son frère ne transpirera…

C'est au début des années 80 que ce politologue et avocat reconnu entre dans la vie d'Évelyne Pisier, après son divorce d'avec Bernard Kouchner. Une période heureuse durant laquelle les enfants de l'emblématique French Doctor admirent leur beau-père. Mais les choses virent au drame à la fin de cette décennie, tandis que leur mère, ravagée par la mort de ses parents – ils se sont tous deux suicidés, en 1986 et en 1988 –, sombre dans l'alcoolisme. Dans son livre, Camille Kouchner raconte que c'est à cette époque que Duhamel a commencé ses visites nocturnes dans la chambre de son frère. « Pendant toutes ces années, plus que de me taire, j'ai protégé mon beau-père. Face à l'alcoolisme de ma mère, il organisait nos vacances, nous emmenait au ciné, m'initiait au droit, a expliqué l'ex-avocate au Monde. Ça s'appelle l'emprise. »

Ce n'est que vingt ans plus tard que les jumeaux décident de révéler l'indicible à leur frère aîné et à leur maman. Si celle-ci se montre tout d'abord bouleversée, elle se résoud à protéger son mari, minimisant les faits par ces mots : « Ce ne sont que des fellations ». Et elle aurait aussi asséné : « Il regrette vraiment, tu sais ». Pire, elle reproche à sa fille de ne pas avoir parlé plus tôt. « Dans l'inceste, c'est toujours la même histoire : on inverse les positions, les victimes deviennent des coupables, et les coupables des victimes, a expliqué Camille Kouchner à L'Obs. C'est l'effet du silence. Ma mère a joué de ça. J'étais responsable de l'avoir trahie parce que j'aurais dû tout lui dire. J'étais responsable de ne pas avoir protégé mon frère. Mais j'étais responsable aussi d'avoir demandé à mon frère de lui parler, après de longues années… À ses yeux, je me retrouvais responsable de tout. » C'est alors que la famille explose.

« Dès qu'elle a su pour Olivier, Marie-France a parlé à tout le monde, elle voulait lui faire la peau », explique encore Camille dans Le Monde. Et Iris Funck-Brentano, la fille de l'actrice, de confirmer dans ce même journal : « Ma mère était très choquée que sa sœur ne protège pas d'abord ses enfants et que personne ne réagisse ». Tandis que les sœurs Pisier se déchirent, les trois enfants s'éloignent de leur maman. « Victor » aurait fini par avouer son calvaire à son père, Bernard Kouchner, qui voulait « casser la gueule » à Olivier Duhamel. Mais il aurait accepté, lui aussi, de garder le silence.

Aujourd'hui, Marie-France et Évelyne Pisier – décédée en 2017 – ne sont plus et les faits rapportés dans La Familia grande sont prescrits. Ce qui n'a pas empêché Camille Kouchner de les relater : « J'ai choisi d'écrire car je ne pouvais plus me taire, a-t-elle déclaré à L'Obs. Il y a un an, j'ai raconté à mes enfants ce qui s'était passé. J'avais besoin de leur montrer qu'on n'allait pas tous rester emprisonnés dans le silence. » Au lendemain de la parution dans ce magazine et dans Le Monde des bonnes feuilles de ce livre choc, le politologue, très présent dans les médias avec une émission sur Europe 1 et une chronique sur LCI, a annoncé dans un tweet : « Étant l'objet d'attaques personnelles, et désireux de préserver les institutions dans lesquelles je travaille, je mets fin à mes fonctions ».

Le parquet de Paris a par ailleurs décidé d'ouvrir une enquête pour « viols et agressions sexuelles ».De son côté, le père de Camille et « Victor » a salué le courage de sa fille, via l'AFP : « Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé ». Nul doute que Marie-France serait elle aussi soulagée d'être enfin libérée du fardeau qui a si longuement accablé sa famille…

Clara MARGAUX

À découvrir