France Dimanche > Actualités > Marie-Paule de L'Amour est dans le pré : Elle a retrouvé son premier amour grâce à l’émission !

Actualités

Marie-Paule de L'Amour est dans le pré : Elle a retrouvé son premier amour grâce à l’émission !

Publié le 30 juillet 2015

Il y a un an, Marie-Paule de L'Amour est dans le pré était l’une des deux prétendantes de François qui lui a préféré Marie-Line. Mais son passage a attiré l’attention d’un certain Laurent…

L’an dernier, Marie-Paule était, avec Marie-Line, l’une des deux prétendantes que François, éleveur et céréalier, fan de Johnny Hallyday, avait choisi d’accueillir dans sa ferme de Franche-Comté. Durant toute l’aventure, le courant semblait être bien passé entre l’agriculteur et les deux jeunes femmes, même si Marie-Paule avait très vite compris que François n’était pas l’homme de sa vie.

Ce dernier avait d’ailleurs fini par choisir Marie-Line. Une belle histoire née devant les caméras de télé et couronnée il y a à peine quinze jours par la naissance d’un petit Marceau. Une joie infinie que Marie-Paule aurait souhaité partager avec ses anciens amis.

Mais, malgré son bonheur, Marie-Line est toujours aussi jalouse de son ex-rivale. Marie-Paule le déplore mais a la tête ailleurs : elle a retrouvé son premier amour grâce à l’émission.

Marie Paule portraitFrance Dimanche (F.D.) : Qu’est-ce qui vous a poussé à nous contacter pour nous raconter votre histoire ?

Marie-Paule (M.-P.) : Parce que j’aime votre magazine, je le lis régulièrement, et comme aujourd’hui je suis amoureuse, je voulais partager mon bonheur.

F.D. : Rappelez-nous votre parcours dans L’amour est dans le pré

M.-P. : J’étais une prétendante de François dans la saison 9 et ça a vraiment été une super expérience ! Expérience cependant ternie par les crises de jalousie de Marie-Line, qui n’ont pas cessé depuis la fin de l’émission. Des crises qui n’avaient pourtant pas lieu d’être. Lorsque je suis arrivée à la ferme, j’ai tout de suite su et dit que François n’était pas fait pour moi et que je le laissais à Marie-Line. Néanmoins, comme je les trouvais tous les deux très gentils, je souhaitais rester en contact avec eux. Chose qui n’a pas du tout plu à Marie-Line, qui a fait des histoires. Même lorsqu’elle était enceinte… Quand j’ai su qu’ils attendaient un enfant, j’ai acheté un gros nounours que je leur ai envoyé de Marseille pour le bébé. Elle me l’a renvoyé en me disant que je me servais de ça pour brancher François. Je n’ai pas compris. Il n’y a jamais rien eu entre nous, pas même un bisou. C’était juste un ami.

F.D. : Aujourd’hui, vous n’avez donc plus de nouvelles ?

M.-P. : Si, à peine venait-elle d’accoucher [le 21 juillet dernier, ndlr] qu’elle a trouvé le moyen de m’appeler pour me dire qu’elle était maman et que moi, j’étais une pauvre fille qui resterait seule. Je n’imaginais pas qu’ayant à peine mis son enfant au monde, sa première pensée serait pour moi. Il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas très rond chez elle. Elle ne peut pas s’empêcher de raconter partout que je les harcèle, alors que je suis à Marseille, où j’ai ma vie et franchement autre chose à faire. Quel dommage d’en arriver là car, pendant l’aventure, que ce soit avec lui ou même elle, on s’était très bien entendu. Mais, jalouse, elle a toujours refusé que je reste en contact avec François. Enfin, aujourd’hui je suis sur mon petit nuage, amoureuse, et ne pense plus à tout ça.

Marie-Paule a trouvé le bonheur avec son nouveau compagnon, Laurent.
Marie-Paule a trouvé le bonheur avec son nouveau compagnon, Laurent.

F.D. : Mais, racontez-nous…

M.-P. : Il s’appelle Laurent et c’est une amie qui me l’avait présenté il y a dix ans. On s’était alors tout de suite plu. À l’époque, lui vivait aux Issambres, dans le Var, où il faisait les marchés, et moi, j’étais à Marseille et travaillais chez un avocat. Du coup, la distance et nos emplois du temps chargés ne nous permettaient pas de nous voir souvent. Assez vite, on s’est perdu de vue. Mais, quand j’ai commencé à passer à la télé, il m’a reconnue et retrouvée grâce à Facebook. On a échangé de nombreux messages et, il y a six mois, on est sorti à nouveau ensemble. Mais cette fois, on ne veut pas passer à côté de cette deuxième chance que la vie nous offre. Du coup Laurent, qui tient aujourd’hui une pizzeria en Ardèche, compte bien venir s’installer très vite chez moi, à Marseille.

F.D. : Laurent était-il comme dans votre souvenir ?

M.-P. : Oh oui ! Dix ans se sont écoulés, mais il n’a pas changé. Il me plaît physiquement, mais j’aime aussi sa gentillesse, son côté attentionné. C’est un amour ! Il est tout ce que François n’était pas. C’était juste un bon copain, mais ça m’a fait de la peine que ça se termine aussi mal entre nous. Autour de moi, personne ne comprend la réaction de Marie-Line, mais bon, c’est ainsi.

F.D. : À quoi rêvez-vous avec Laurent ? D’un mariage ?

M.-P. : Déjà que notre histoire dure le plus longtemps possible. Et s’il me demandait en mariage, je serais la plus heureuse des femmes. Je suis très romantique.

F.D. : Bien, le message est passé !

Caroline Berger

À découvrir