France Dimanche > Actualités > Marie-Sophie Lacarrau : En sang !

Actualités

Marie-Sophie Lacarrau : En sang !

Publié le 13 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Le jour de son premier JT, pour la journaliste Marie-Sophie Lacarrau c'est l'accident…

Ce lundi 4 janvier, les téléspectateurs ont pu découvrir le nouveau visage du 13 heures de TF1, celui de la ravissante Marie-Sophie Lacarrau. Pour son premier journal, celle qui succède à Jean-Pierre Pernaut, titulaire du fauteuil depuis près de trente-trois ans, est apparue très à l'aise.


Enchaînant les sujets sans hésitation, la journaliste de 45 ans a prouvé qu'elle était bien à la hauteur de l'empereur du JT de la mi-journée, en rassemblant pas moins de 6,4 millions de curieux ! On imagine le stress de la présentatrice qui était attendue au tournant.

Mais en grande professionnelle, elle a réussi à contrôler son trac et a accompli une prestation sans faute. Afi n de livrer à chaud ses premières impressions à Yann Barthès, Marie-Sophie Lacarrau était reçue le jour même, en début de soirée, sur le plateau de Quotidien sur TMC. Une interview qui a pris très vite une tournure dramatique. Alors qu'elle évoquait ce qu'elle avait ressenti durant cette première si chargée en émotions, la journaliste visiblement encore toute chamboulée ne s'est même pas aperçue qu'elle saignait très fortement de la lèvre, ce que lui a fait remarquer Yann Barthès.

« Excusez-moi, mais vous saignez », l'a-t-il alertée, très inquiet. Portant aussitôt sa main à la bouche, la quadragénaire s'est rendu compte que le sang jaillissait à grosses gouttes de sa lèvre, et ce, au moment même où elle prononçait ces mots lourds de sens : « Je fais référence à Jean-Pierre Pernaut qui est un monument. Et ce n'est pas rien de lui succéder après trente-trois ans. » En lui tendant un mouchoir, son interlocuteur n'a pas pu cacher son affolement : « Tout va bien ? Est-ce que vous voulez qu'on fasse une petite pause ? » « Oui, tout va bien. Et non, pas de pause du tout. J'ai dû me mordiller la lèvre », lui a bredouillé la présentatrice. S'est-elle, comme elle le prétend, mordue malencontreusement sous le coup de la nervosité ? À moins que ce ne soit le stress qui ait provoqué ce saignement… Il est bien connu qu'une grosse montée de tension peut faire saigner du nez ou même de la lèvre, le sang affl uant plus vite dans les vaisseaux sanguins.

Et ce soir-là, il était indéniable que Marie-Sophie relâchait toute la pression qu'elle avait emmagasinée depuis la matinée. Contenant ses nerfs depuis son baptême du feu, elle a fi ni par craquer, à son corps défendant. Espérons pour elle que cette manifestation pour le moins spectaculaire ne survienne pas durant le 13 heures, sous peine de provoquer un vent de panique parmi les téléspectateurs…

Valérie EDMOND

À découvrir