France Dimanche > Actualités > Marie-Sophie Lacarrau : Humiliée en plein JT !

Actualités

Marie-Sophie Lacarrau : Humiliée en plein JT !

Publié le 5 décembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La remplaçante de Jean-Pierre Pernaut au “13 heures” de TF1 s'est fait piéger en diffusant une fausse information…

Elle est, depuis le 4 janvier dernier, le visage et la voix du journal télévisé de 13 heures sur TF1… Chaque jour, du lundi au vendredi, la pétillante Marie-Sophie Lacarrau présente les nouvelles aux téléspectateurs qui restent nombreux à s'installer devant leur poste à la mi-journée, et ce malgré le départ de Jean-Pierre Pernaut après trente-trois ans de bons et loyaux services ! Le moins qu'on puisse dire c'est que la jolie journaliste de 46 ans a bel et bien réussi à conquérir le cœur des aficionados de « JPP ». Pourtant, ce lien construit avec sérieux depuis le début de l'année avec les fidèles du journal de la « Une » risque bien d'être brisé ! En effet, malgré son professionnalisme, la présentatrice s'est laissé abuser par une fausse information et a vécu en direct la pire des humiliations…


L'affront a eu lieu le 12 novembre dernier. Ce jour-là, l'énergique Marie-Sophie lance avec le plus grand sérieux un sujet sur la présence d'objets volants non identifiés (ovnis), après l'apparition d'un engin lumineux dans le ciel d'Occitanie.

Apparaît alors à l'écran une éleveuse de la région qui assure au micro du reporter : « Ça m'éclairait sur à peu près dix mètres, je voyais ma vache avec un cercle autour. » Pour donner du poids aux propos de ce témoin, un météorologue est à son tour interrogé, et ce spécialiste sème davantage le doute en réfutant la probabilité de la chute d'une météorite : « En termes de phénomène météorologique, ça ne semble pas du tout coller, affirme-t-il. Les météorites, c'est quelque chose de beaucoup plus lumineux. »

Ce n'est évidemment pas la première fois que des personnes de bonne foi alertent les médias sur ce type de manifestations, des gens tout à fait respectables persuadés que des petits hommes verts prêts à envahir notre planète existent bien… Sauf que, cette fois, au grand dam de la présentatrice du JT de la première chaîne, l'annonce n'était autre qu'un canular ! À l'origine de cette mauvaise blague, qui a berné plus d'un média, un coutumier des plaisanteries de cet acabit, le facétieux vidéaste Rémi Gaillard. Après avoir vérifié que tous ceux à qui il avait adressé ce reportage étaient tombés dans le panneau, ce dernier a immédiatement twitté avec fierté : « En 1938, Orson Welles a fait croire à une invasion d'extraterrestres à la radio. Un siècle plus tard, grâce à vous, je viens de faire le même canular. Merci ! C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient des ovnis. »

À l'appui de ce message victorieux, une vidéo de l'imposteur de 46 ans avec ses deux complices, Marie Sanchez, éleveuse non pas de bovins, mais de chevaux, et Loïc Spadafora, véritable météorologue, qui se sont prêtés au jeu avec délectation. « J'ai dû raconter le plus gros bobard, je crois, de toute ma vie », a commenté la jeune femme.

Bien qu'elle n'ait pas été la seule journaliste à s'être laissée tromper par celui qui est par ailleurs un grand défenseur de la cause animale, Marie-Sophie Lacarrau a choisi, le lundi suivant, de revenir sur ce déplorable moment de télévision, s'en excusant avec un franc sourire face à ses téléspectateurs. « Côté ciel, on vous parlait vendredi dernier dans ce journal d'un mystérieux objet volant en Occitanie, s'est-elle rattrapée. On avait imaginé avec humour qu'il pouvait s'agir des extraterrestres, d'une météorite, d'une fête dans la station spatiale internationale ou même du traîneau du père Noël, c'était en fait un canular. Fin du suspense. »

Ce qui est sûr, c'est que la belle brune a retenu la leçon, et sans doute juré, comme dans la fable de La Fontaine, qu'on ne l'y reprendrait plus !

Clara MARGAUX

À découvrir