France Dimanche > Actualités > Marine Vignes : Handicapée !

Actualités

Marine Vignes : Handicapée !

Publié le 14 mars 2018

vignes-marina-20180301

L’animatrice Marine Vignes a fait une grave chute à skis qui tombe très mal…

Elle était partie en famille faire parler la poudre sur les pistes de la station de Zuoz, en Suisse. Celle qui anime depuis 2012 sur France 3 Météo à la carte, à 12 h 55, au côté de Laurent Romejko, en connaît un rayon sur le climat, puisque c’est le thème de son émission.

En revanche, Marine Vignes semble moins douée pour déjouer les pièges de la neige, très abondante en ce moment, pour le plus grand bonheur des fans de glisse. Et la jeune femme, qui rêvait de dévaler tout schuss les pentes d’un blanc immaculé, s’est emmêlé planches et bâtons, finissant l’une de ses descentes dans le décor.

Une chute très rude qui va non seulement lui gâcher ses vacances, mais aussi, à coup sûr, lui valoir de longues semaines de rééducation.

Rupture conjuguée

Le diagnostic des médecins est en effet sans pitié, et Marine va devoir s’armer de patience avant de retrouver tous ses moyens.

Car comme cette fan des réseaux sociaux l’a expliqué sur son compte Instagram, elle a eu droit à ce que les médecins appellent « the unhappy trial » (expression que l’on pourrait traduire par « le malheureux tiercé ») : une rupture conjuguée des ligaments internes, des ligaments croisés du genou et une fracture du ménisque.

Des footballeurs ont vu leur parcours s’achever pour moins que ça ! Mais comme Marine ne fait pas carrière dans le ballon rond, et même si le portrait envoyé depuis son lit d’hôpital, toujours sur Instagram, paraît suggérer le contraire, elle prend sa mésaventure avec une bonne dose d’humour, accompagnant le cliché du message suivant : « And the winner is… Bibi ! »

Certes, ce n’est pas toujours facile de regarder les autres profiter de leurs vacances lorsque l’on doit rester sur son matelas, aussi immobile qu’un gisant. Cela se sent lorsqu’elle commente la journée de son mari, le réalisateur Marc-Antoine Colonna : « Du coup, “Marcan” ne s’est pas assez dépensé… Il part courir. » Et quand l’une de ses abonnées lui demande comment elle va, Marine répond, un brin envieuse : « Pas si mal, mais complètement handicapée. Les béquilles et l’attelle. Mais bon, je bouquine au soleil en attendant les autres qui skient, eux ! »

Fort heureusement, la présentatrice, dont le moral était alors encore loin d’être au beau fixe, a depuis repris du poil de la bête. Assez, en tout cas, pour revenir sur les plateaux de télévision lundi dernier et retrouver ses chers téléspectateurs.

Claude LEBLANC