France Dimanche > Actualités > Marion 
Maréchal-Le Pen : Dévastée
 par sa 
rupture !

Actualités

Marion 
Maréchal-Le Pen : Dévastée
 par sa 
rupture !

Publié le 2 mars 2017

Pour cette fervente catholique qu'est Marion Maréchal-Le Pen, se séparer du père 
de sa fille était insupportable.

La nièce de la candidate du Front national pour l’élection présidentielle a décidé très jeune de s’engager en politique, dans, serait-on tenté d’écrire, le parti familial. Pour avoir baigné depuis l’enfance dans un univers encore plus impitoyable que Dallas, Marion Maréchal-Le Pen savait à quoi s’attendre : la jeune femme récolterait coups durs et coups bas.

Mais la grande blonde a fait des débuts tonitruants dans l’arène, devenant député du Vaucluse à tout juste 22 ans, avant de devenir, en 2015, conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et si elle a fait preuve de caractère en se prononçant contre l’exclusion du FN de son grand-père Jean-Marie, se mettant à dos sa tante Marine, cette épreuve n’était rien par rapport au sort que lui réservait le destin.

->Voir aussi - Marine Le Pen : Son compagnon dévoré sous ses yeux !

Et ce n’est pas dans sa vie publique que Marion a été atteinte de plein fouet, mais dans celle d’épouse, un rôle qu’elle a toujours pris très au sérieux. Car, pour cette catholique pratiquante, on ne badine pas avec l’institution du mariage. Dans son monde, quand on prononce ses vœux c’est pour toujours, jusqu’à ce que la mort vous sépare.

Mais il lui fallait trouver un homme à la hauteur de ses exigences, et elle était persuadée d’avoir déniché la perle rare en la personne, très séduisante, de Matthieu Decosse, patron de l’agence de communication événementielle Ça c’est Paris, à qui elle a dit « oui » en juillet 2014, à Saint-Cloud, le fief du clan Le Pen.

Entre (l’heureuse) élue et le jeune homme au carnet d’adresses rempli de grands noms du show-biz, c’est le coup de foudre. Et leur union commence pour le meilleur, lorsque Marion donne naissance à une adorable petite fille au prénom pas évident à assumer : Olympe… Mais le pire n’a pas tardé à survenir, puisqu’en juin dernier, moins de deux ans après leurs noces, le couple décide de se séparer, comme le révélait alors notre confrère Closer.

Une rupture qui aurait mis la jeune femme au désespoir, détruisant son amour et s’attaquant à sa foi. Et pour ne rien arranger, ce coup de poignard dans le dos s’est produit alors que Marion devait faire face aux critiques acerbes du vice-président du parti, Florian Philippot.

Bataille

Touchée en plein cœur, elle aurait même envisagé d’arrêter la politique. Heureusement, alors qu’elle semblait au fond du trou, un autre homme lui a tendu une main secourable, comme le rapporte Le journal du dimanche. Quelqu’un qui n’ignore rien des blessures que peuvent laisser les drames familiaux, puisqu’il s’agit de Philippe de Villiers. Le Vendéen, qui vient par ailleurs de rejoindre le FN, a su trouver les mots pour l’apaiser, la réconforter.

Sonnée mais pas anéantie, Marion Maréchal-Le Pen s’est relevée pour reprendre le combat. Une lutte engagée pour soutenir Marine dans sa quête, mais aussi une bataille de tous les jours pour faire le bonheur de sa petite Olympe.

Claude Leblanc

À découvrir

Sur le même thème