France Dimanche > Actualités > Maritie et Gilbert Carpentier : Quand les variétés faisaient le show !

Actualités

Maritie et Gilbert Carpentier : Quand les variétés faisaient le show !

Publié le 1 janvier 2017

Toute la France se rassemblait pour suivre ces émissions bon enfant, nées de l’imagination d’un  couple mythique  de producteurs Maritie et Gilbert Carpentier 
qui s’étaient rencontrés à 15 ans au jardin du Luxembourg.

Dans un beau livre, intitulé L’âge d’or des variétés, Jérôme Anthony et Philippe Thuillier reviennent avec passion et tendresse sur les moments magiques des émissions cultes de Maritie et Gilbert Carpentier. Des programmes qui ont enchanté leur enfance et dont, au fil des pages, ils nous livrent les anecdotes les plus folles.

L’animateur d’Un trésor dans votre maison, sur M6, Jérôme Anthony, a partagé avec nous les souvenirs toujours gravés dans son cœur de sa télévision bonheur.

France Dimanche (F.D.) : Vous étiez très jeune quand vous avez commencé à regarder les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier. Qu’est-ce qui vous plaisait dans ces shows ?

Jérôme Anthony (J.A.) : J’étais fils unique, et quand j’étais petit garçon, je passais mes week-ends chez mes grands-parents, en province. Tous les samedis soir, je regardais Numéro 1, avec eux. C’était un moment joyeux en famille.

Les Carpentier livreF.D. : Pourquoi avoir fait ce livre ?

J.A. : Les années 70 me tiennent à cœur. De plus, rien n’avait jamais été écrit au sujet des Carpentier. J’ai proposé mon projet à l’éditrice Fabienne Kriegel [éditions du Chêne, ndlr], et elle l’a tout de suite accepté. C’est un ouvrage qui concerne trois générations : la mienne, celle de mes parents et celle de mes grands-parents.

F.D. : Comment avez-vous travaillé ?

J.A. : C’est Philippe Thuillier qui s’est chargé des interviews avec les stars, comme Annie Cordy ou Sylvie Vartan. Pour ma part, en partenariat avec l’Ina, l’Institut national de l’audiovisuel, j’ai décrypté les photos et les documents exclusifs des moments cultes des émissions.

F.D. : Quels rapports entretenaient Maritie et Gilbert Carpentier avec les stars ?

J.A. : C’était des producteurs qui mettaient les gens en confiance. Ils avaient l’amour des artistes. Ils formaient tous une petite famille. C’est une télé qui n’existe plus…

F.D. : Ces émissions ont-elles eu une influence sur vous ?

J.A. : Ce sont elles qui m’ont donné envie de faire à mon tour de la télé. Elles donnaient du bonheur à tous, et j’ai eu envie de faire pareil.

F.D. : Votre grand-mère est-elle toujours en vie ?

J.A. : Oui, j’ai cette chance. Je lui ai d’ailleurs déjà offert mon livre, en cadeau de Noël ! Un cadeau qui, j’espère, plaira à tous ceux qui ont la nostalgie de cette « télé canapé » qu’on regardait en famille.

Catherine Venot

À découvrir