France Dimanche > Actualités > Marlène Jobert : Une maman très fusionnelle

Actualités

Marlène Jobert : Une maman très fusionnelle

Publié le 1 juin 2012

L'actrice romancière Marlène Jobert suit sa fille, Eva Green, sur tous les tournages et la fait profiter de son expérience de comédienne.L'actrice romancière Marlène Jobert suit sa fille, Eva Green, sur tous les tournages et la fait profiter de son expérience de comédienne.

On aurait pu penser que cette ex-James Bond girl, classée par certains dans la catégorie des vamps vénéneuses, avait pris son envol depuis longtemps ! Mais la fille de Marlène Jobert n'a toujours pas coupé le cordon ombilical !

La belle Eva Green, qui soufflera ses 32 bougies le 5 juillet prochain, vit une relation fusionnelle avec celle qui lui a donné la vie. La star, qui réside à Londres, appelle sa mère deux à trois fois par jour et, dès que son emploi du temps le lui permet, vient se faire dorloter à Paris.

Plus incroyable encore, sa maman chérie la suit dans chacun de ses déplacements ! « Elle voyage partout avec moi, même sur les tournages de films, et elle me soutient en permanence. Elle me fait réciter mes textes, et elle est toujours là pour me consoler et me prendre dans ses bras quand je pleure », a ainsi confié la jeune femme au magazine Gala.

->Voir aussi - Marlène Jobert : "On ne guérit jamais de son enfance"

Bonne fée

Et ce n'est certainement pas Marlène qui va s'en plaindre ! En servant ainsi de coach à sa fille, l'actrice, qui a mis sa carrière entre parenthèses dans les années 80 pour élever ses jumelles Eva et Joy, a l'impression de remettre un pied dans ce monde du cinéma qu'elle a aimé avec tant de passion.

« Ma mère est très heureuse et très fière de moi, notamment parce que je lui permets de rencontrer de grandes stars comme Tim Burton, l'une de ses idoles », révèle Eva, qui joue dans Dark Shadows, le dernier long-métrage du célèbre réalisateur américain.

Un bonheur bien mérité ! Car, pour ses filles, la comédienne a toujours été prête à tout... Même à se faire passer un jour pour Blanche Neige ! Eva, alors âgée de 4 ans, avait été traumatisée par le film de Walt Disney.

Pour la réconforter, Marlène Jobert a alors eu l'idée ingénieuse de lui téléphoner, en prenant la voix de la jolie princesse : «Quand elle m'a dit que la sorcière ne lui avait pas fait de mal, ça m'a rassurée !», se souvient la jeune femme, qui n'a aucune envie de se séparer de sa bonne fée.

Catherine Venot

À découvrir