France Dimanche > Actualités > Marthe Mercadier : Des forains lui offrent une roulotte !

Actualités

Marthe Mercadier : Des forains lui offrent une roulotte !

Publié le 11 avril 2014

Les gens du voyage ont inauguré la � Foire du trône � sur la pelouse de Reuilly à Paris en offrant à la comédienne une de leurs caravanes.

Vendredi 4 avril, aux alentours de 20 heures, alors que la célèbre Foire du Trône ouvre ses portes pour accueillir les amateurs de sensations fortes sur les pelouses de Reuilly, dans le XIIe arrondissement de Paris, Marthe Mercadier et sa fille Véronique s’apprêtent, elles aussi, à ressentir une vive émotion.

Arrivée en voiture, la comédienne s’est naturellement prêtée au jeu des photographes devant un stand de confiseries, répondant d’un large sourire aux sollicitations du public. Guidées par le forain Louis Joubert, dit Petit Louis, et son épouse, Catherine, Marthe et Véronique s’engouffrent dans une allée secrète et privée, au bout de laquelle, incrédules, elles découvrent leur nouvelle propriété : une roulotte tout confort offerte par la communauté des gens du voyage.

Cover 3528
Une jolie caravane beige, à la décoration simple et raffinée, pourvue d’un coin salon, d’une kitchenette équipée et, dans le fond, d’un lit double attenant à une salle d’eau. Les nouvelles hôtes se sont confortablement installées dans le canapé d’angle, autour de Petit Louis, qui a ouvert une bouteille de champagne pour l’événement.

Merveilleux

Convié à cet inoubliable moment, France Dimanche peut témoigner du bonheur de Marthe Mercadier. « Je suis tellement fière de cet élan de générosité. On dit toujours : “Plus personne n’a le temps !” Et tout à coup, on se retrouve face à des gens généreux et bienveillants, c’est merveilleux. Mais, si je suis très émue, je ne suis pas vraiment surprise, car je connais bien les forains et leurs qualités humaines. Leur talent bien évidemment, mais aussi leur grande humanité. Ils ont le cœur sur la main. C’est extraordinaire ! »

La comédienne continue d’être d’un optimisme à toute épreuve. « Je ne fais jamais de dépression, rien ne m’atteint. J’ai eu la chance d’avoir une vie remplie de tant de rencontres magnifiques. Je peux vous dire que quand on a été marqué au feu rouge par la guerre, tout le reste vous paraît bien plus léger. On a vécu des moments incroyables, donc même si c’est un peu moins bon maintenant, on n’oublie pas cette immense chance. »

Pourtant, il y a seulement trois semaines, celle qui a donné la réplique aux plus grands acteurs, brûlé les planches des cabarets et théâtres les plus prestigieux et animé les plateaux de cinéma et de télévision était menacée d’expulsion, contrainte de lancer un véritable SOS dans nos colonnes. Appel au secours qui n’avait pas tardé à susciter un immense élan de solidarité du public.

Y compris parmi les plus jeunes. Des manifestations de générosité sont arrivées de toute part. Des dizaines de messages ont afflué dans notre boîte aux lettres, des témoignages de soutien et d’encouragement ont été postés sur la page Facebook de l’artiste.

Inattendu

Incontestablement, le don le plus inattendu demeurera celui des forains. Une aide financière, et surtout cette belle caravane qui met désormais Marthe et les siens à l’abri. Grâce à Louis Joubert, par ailleurs célèbre pour des croustillons dont il a seul le secret. « Je ne connaissais absolument pas Marthe, mais son histoire m’a bouleversé ! Je trouvais ça vraiment trop triste, une actrice tellement formidable, qui a joué avec les plus grands.

Les gens de théâtre étant un peu les descendants de notre profession, ça m’a d’autant plus touché. Mon arrière-grand-père avait un théâtre ambulant en Hollande, il voyageait en péniche et s’arrêtait dans chaque port. On est de la même culture. C’est pourquoi j’ai incité les 350 foyers de notre communauté de forains à venir en aide à Marthe et je peux vous dire que l’opération a été suivie à l’unanimité ! Tout le monde considère qu’elle fait partie de la famille, comme une grand-tante, qui sera toujours bienvenue chez nous. »

C’est cependant au même instant que Véronique, la mort dans l’âme, a dû se résoudre à annoncer publiquement que sa mère était atteinte des premiers signes de la maladie d’Alzheimer. Après lui avoir, par pudeur, caché cette douloureuse vérité, elle a finalement choisi de tout lui dire. Triste réalité qui risque de peiner nombre des admirateurs de l’actrice, qui, il y a trois ans à peine, se réjouissaient de la voir swinguer lors de la première édition de Danse avec les stars.

Grâce à l’admirable main tendue de Louis Joubert et de tous les forains, la comédienne sait que, quoi qu’il advienne, elle aura toujours un toit sur la tête.

Caroline Berger

À découvrir

Sur le même thème