France Dimanche > Actualités > Marthe Villalonga, Daniel Prévost, Grâce de Capitani et les autres...

Actualités

Marthe Villalonga, Daniel Prévost, Grâce de Capitani et les autres...

Publié le 3 juillet 2015

Marthe Villalonga, Daniel Prévost, Grâce de Capitani et les autres... Tous copropriétaires de l’hôtel des bons vivants !

A Vittel, l’hôtel d’Angleterre était appelé à fermer… c’était compter sans � l’énergie � d’une troupe d’artistes qui a redonné vie à cet endroit mythique.

Avec sa façade sobre, il ne se distingue guère, en apparence, d’autres établissements de la ville. Construit en 1909, l’hôtel d’Angleterre de Vittel a pourtant connu les glorieuses années du thermalisme.

Patrick JorgeÀ l’époque, les riches curistes affluaient du monde entier pour prendre les eaux. Cette immense bâtisse devait fermer ses portes définitivement. Mais grâce à l’ingéniosité de Patrick Jorge, organisateur de festivals, l’établissement a pu être sauvé.

Il y a deux ans, à l’occasion du Festi’Vittel, Patrick et plusieurs comédiens de séries télé y étaient logés. Apprenant par le propriétaire que l’hôtel était en faillite, il a eu l’idée d’un concept unique au monde : solliciter une soixantaine d’acteurs afin de racheter le fond de commerce.

Les Bons VivantsAmi de Georges Lautner, Patrick a souhaité rebaptiser l’hôtel d’Angleterre « Les bons vivants » pour rendre hommage au film éponyme du célèbre cinéaste sorti en 1965, avec Mireille Darc et Louis de Funès.

« Lautner nous a soutenus, j’avais prévu d’aller le chercher dans son moulin de Grasse, et l’accueillir ici, nous a déclaré le maître des lieux, en nous entraînant vers le bar. Malheureusement, il est mort le 22 novembre 2013, quelques mois avant l’ouverture. Je me suis inspiré de ce film en trois sketches pour renommer l’établissement et donner son nom à la série L’hôtel des bons vivants. »

Marthe Villalonga
Marthe Villalonga

Ainsi est né le projet de tourner sur place un programme loufoque digne de Palace, avec Marthe Villalonga et Daniel Prévost dans les rôles des propriétaires. Leur fille, jouée par Grâce de Capitani, est la directrice, et son mari est interprété par Michel La Rosa.

La découverte d’un cadavre dans la piscine sème le trouble, et Jean-Pierre Castaldi, l’ex-mari de Grâce, pourrait causer quelques problèmes à l’agent de sécurité, Antoine Coesens. Le montage du pilote, réalisé par David Maltese et Édouard Valette, est en cours.

Le reste de la troupe est présent. En entrant dans l’hôtel, à gauche, au bar des Tontons, hommage aux célèbres Tontons flingueurs on rencontre Robert Pizzelli.

Robert Pizzelli
Robert Pizzelli

Cet ancien ingénieur du son qui s’occupe de la régie générale de France Télévisions pour différents événements, raconte : « C’est un travail de l’ombre. Ce gros vaisseau de près de 5 000 m2 était dans un triste état. On peut nous reprocher d’être vieillots, mais on le compense par la gentillesse et l’excellente cuisine de Jean-Pierre Jacquin, grand chef et compagnon de Grâce de Capitani. »

Ruche

La dynamique comédienne confie d’ailleurs : « Juste avant l’inauguration, en 2014, j’ai éclaté trois paires de gants en caoutchouc. Tout le monde s’est investi dans le nettoyage. C’était extraordinaire… L’hôtel est ouvert à tous, et les copropriétaires sont au service des clients ! Quand nous avons démarré ici, Jean-Pierre a téléphoné à toute son équipe. Ils sont venus bénévolement, comme lui. »

Dans ce bâtiment de trois étages pour cinquante-cinq chambres, chacun s’active joyeusement et donne l’impression d’être une abeille au cœur d’une ruche. Au restaurant, Madeleine, une cliente, interpelle ; « Est-ce la vraie Grâce de Capitani qui a servi mon plat ? » Cette curiste ne s’attendait pas à une ambiance aussi sympathique.

Valérie Vogt
Valérie Vogt

Après avoir épluché des légumes, la pétulante Valérie Vogt explique : « Je suis actionnaire comme la plupart d’entre nous. Dans la série, j’ai le rôle de la gouvernante ! Pour moi, être en cuisine avec Jean-Pierre Jacquin et Ghislaine Arabian, la première femme à avoir obtenu deux étoiles au guide Michelin, et Philippe Chatelain, Meilleur ouvrier de France (Mof) en pâtisserie, c’est un merveilleux cadeau. »

À l’apéritif, Jean-Pierre fait découvrir un étonnant vin blanc à la rhubarbe, et après le dîner, comédiens, réalisateurs, producteurs ou scénaristes se dirigent vers le théâtre de Vittel pour la présentation de la pièce Scooop, écrite par Marion Dumas. Une fois le rideau tombé, Patrick, entraîne la bande au casino de Contrexéville où certains préfèrent danser. Mais, avant d’aller se coucher, d’autres décident de faire quelques longueurs de piscine !

Au petit déjeuner, le lendemain, les comédiennes Hélène Bizot, Teresa Ovídio et Sylvie Loeillet sont présentes. Cette dernière, venue avec son compagnon, le réalisateur Alain Minier, explique : « Nous avons écrit la pièce Enterrement d’une vie de jeune fille pour trois femmes, dont Hélène. Ici, on se prend en charge, comme un collectif, avec des artistes de qualité. »

Alain ajoute : « Si vous broyez du gris, venez à Vittel, sachez que vous y serez bien accueilli. »

Anita Buttez

À découvrir

Sur le même thème