France Dimanche > Actualités > Meghan : Elle s’est enfuie avec Archie !

Actualités

Meghan : Elle s’est enfuie avec Archie !

Publié le 17 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Meghan Markle

Fatiguée des contraintes imposéespar les Windsor, Meghan la duchesse de Sussex a pris son fils dans ses bras pour quitter le domicile conjugal.

Depuis qu’elle est entrée dans la famille royale anglaise, le 19 mai 2018, le moins que l’on puisse dire c’est que Meghan Markle entretient avec les Windsor des relations qui ne sont pas toujours au beau fixe… Mais aujourd’hui la situation serait dans une impasse et les rapports sont bien plus tendus encore que ses désaccords épisodiques avec Kate, sa belle-sœur, les liens tout en chaud et froid qu’elle entretient avec la reine Elizabeth, sans parler des dissensions permanentes qui l’opposeraient si souvent à Camilla, sa belle-mère !

Désormais, celle à qui les sujets de Sa Gracieuse Majesté reprochent d’avoir semé la zizanie dans le royaume, ou encore d’avoir cherché à jeter la discorde entre les deux fils de Diana, a atteint un point de non-retour. Au-delà de cette intégration défaillante au sein de sa belle-famille, c’est désormais son mariage qui risque de voler en éclats depuis que la jeune Américaine, qui a fêté ses 38 ans le 4 août dernier, s’est enfuie avec son petit Archie !


Cela fait en effet plusieurs mois que, selon le journal américain The National Enquirer, le couple rencontre des difficultés, vivant dans une tension palpable et enchaînant les disputes. Une tension qui, lors d’une énième querelle, aurait poussé l’épouse du prince à commettre l’irréparable : « Après une bonne heure d’une violente guerre des mots, la duchesse a pris son fils dans ses bras et quitté la pièce », relate ainsi le journal.

Quelle peut bien être la cause d’une telle détérioration des liens qui unissent l’ex-actrice de la série Suits, avocats sur mesure au petit-fils adoré de la reine ? Certes, la jeune femme n’a pas toujours fait l’unanimité dans les rangs des Royals, mais il semble que ce désamour épidermique pourrait finalement avoir déteint sur le pauvre Harry.

Il faut bien avouer que la duchesse de Sussex a de plus en plus tendance à jouer les divas et à n’en faire qu’à sa tête. Tout récemment encore, lors du tournoi de Wimbledon, Meghan aurait ordonné à tous ceux qui étaient autour d’elle de libérer son espace vital ! Autre coup d’éclat de cette grande rebelle, le boycott de la visite de Donald Trump à Londres au début du mois de juin dernier. Cette attitude de l’Américaine aurait d’ailleurs tellement courroucé Sa Majesté que la reine aurait à son tour décidé de boycotter le baptême d’Archie le 6 juillet.

L’on peine à croire que le conte de fées « Harry & Meghan », considéré par certains comme l’histoire d’amour la plus émouvante d’Angleterre depuis le mariage de la future Elizabeth II et de Philip Mountbatten le 20 novembre 1947, se soit à ce point métamorphosé en guerre des Roses…

Pourtant, la cause du conflit qui agite désormais les jeunes parents ne serait autre qu’une forme de chantage exercé par Buckingham sur le duc et, par ricochet, sur son épouse. « Le palais a mis une pression incroyable sur Harry pour qu’il fasse comprendre à sa femme qu’elle n’est plus une star hollywoodienne mais un membre de la famille royale, et que cette place lui confère d’importantes responsabilités », a confié au National Enquirer une source proche du couple.

Ainsi poussé dans ses retranchements par les siens, le jeune prince aurait donc pris le taureau par les cornes et tenté d’expliquer à Meghan qu’elle se devait de respecter les règles ancestrales édictées par la royauté, comme l’a également révélé cette source. « Harry a pris sa femme à part et lui a lancé : “Tu ne peux pas faire ce que tu veux quand tu le veux. Tu fais passer tout le monde, y compris la reine, pour des imbéciles !” » Et le fils de Charles de rappeler à son épouse tous ses récents écarts de conduite… 

Cette revue de ses divers manquements au protocole aurait plongé l’Américaine dans une colère sans précédent. « Elle s’est alors mise à hurler sur Harry, a ainsi relaté ce proche. Et lui a jeté à la figure qu’il était hors de question qu’elle devienne une duchesse has been, démodée… comme sa belle-sœur ! » Puis, la jeune femme en furie a ajouté : « Tu m’as épousée parce que j’étais célèbre et pour te rapprocher de mes amis du showbiz. La vérité, c’est que tu aimes évoluer dans ce monde ! » Après avoir lancé cette dernière bombe sur son mari, l’Américaine serait sortie en larmes de la pièce. « Quelques minutes plus tard, elle claquait la porte de Frogmore Cottage, Archie dans les bras, s’engouffrait dans une voiture et disparaissait… » Selon les informations de l’hebdomadaire, miss Markle se serait ensuite réfugiée dans la suite d’un hôtel discret, à Londres : « Harry est devenu fou furieux, elle avait faussé compagnie à ses gardes du corps et il n’avait aucune idée de l’endroit où elle s’était installée avec leur fils de quatre mois. »

On peut sans peine imaginer l’état de désarroi du prince, aux prises avec une angoisse bien compréhensible à l’idée qu’un malheur aurait pu s’abattre sur son épouse et leur petit bout de chou ! Contre toute attente, après plusieurs heures, la jeune maman aurait tout de même fini par lui téléphoner. Mais le soulagement a vite laissé la place à un sentiment d’impuissance. Car loin de s’excuser de son comportement, l’ex-actrice lui aurait tout simplement lancé un ultimatum : « Dis à ta famille de me laisser tranquille, ou c’est fini entre nous ! »

Tiraillé entre son clan, qui lui demande fermement de régler le problème ou de se débarrasser de son épouse, et l’amour qu’il porte à Meghan, le duc de Sussex est désormais au pied du mur. Mais dans le match qui oppose les Windsor à l’ex-star de Hollywood, il y a fort à parier que Harry fera tout pour sauver son mariage : « Il lui a promis qu’ils quitteraient l’Angleterre et iraient s’installer en Amérique, aurait, pour finir, expliqué la source. Et il mettra ce plan à exécution, même s’il sait que ce départ provoquera une crise parmi les siens. Il a compris qu’au fond c’est exactement ce que Meghan désire… »

Clara MARGAUX

À découvrir