France Dimanche > Actualités > Meghan et Harry : Drame la veille de l’accouchement !

Actualités

Meghan et Harry : Drame la veille de l’accouchement !

Publié le 17 avril 2019

À quelques heures de la venue au monde du bébé tant attendu, un deuil a dévasté le couple Meghan et Harry.

Le compte à rebours a commencé… En congé maternité depuis le 11 mars, Meghan Markle n’a désormais plus que quelques semaines à attendre l’arrivée du – ou des – Royal Baby(ies) ! Après avoir dû cohabiter au palais de Kensington dans une tension palpable avec les Cambridge, le duc et la duchesse de Sussex ont enfin pu installer leur nid d’amour dans la demeure de Frogmore Cottage entièrement rénovée, près du château de Windsor, fin prête pour accueillir un ou plusieurs petits anges.

Une période de grâce avant le terme, prévu dans les derniers jours d’avril, un temps béni durant lequel la future maman peut enfin se reposer, se consacrer pleinement à sa santé et son bien-être, et mettre la dernière main aux nombreux préparatifs avant la – ou les – naissance(s).

Mais cette parenthèse, qui aurait dû être pleine de joie et de plénitude a, hélas, été lourdement assombrie par une triste nouvelle. Quelques jours à peine après avoir célébré ses 99 printemps, Daphne Dunne, la plus grande fan de Harry, a rendu son dernier souffle ! La vieille dame, que le deuxième fils de Charles surnommait my favourite Aussie (ou « mon Australienne préférée ») souffrait depuis plusieurs jours d’une pneumonie. Très affaiblie, la veuve de guerre avait dû être hospitalisée, mais semblait depuis quelque temps aller beaucoup mieux.

Le frère cadet de William, toujours si prévenant et sensible, s’était empressé d’adresser un adorable message à cette courageuse grand-mère pour lui souhaiter le meilleur en ce jour de fête, ainsi qu’un prompt rétablissement : « Chère Daphne, ma femme et moi vous envoyons nos vœux les plus chaleureux pour vos 99 ans, lui avait écrit le jeune homme de 34 ans. Nous espérons que vous avez passé une belle journée avec votre famille et vos amis qui vont ont permis de vous échapper de l’hôpital. Félicitations pour avoir franchi cette étape importante et impressionnante avant votre centenaire l’an prochain. Joyeux anniversaire, Daphne. Meilleurs vœux, Harry et Meghan ». À noter qu’ils avaient omis de signer de leurs titres de duc et duchesse de Sussex.

Cette missive pleine d’espoir montre à quel point le futur papa était à mille lieues de concevoir que son admiratrice vivait alors ses derniers instants. Et l’on peut aisément imaginer la peine du fils de Diana à l’annonce de la disparition de celle qu’il avait encore une fois tenu dans ses bras lors de son dernier voyage en Océanie en 2018. Comme il avait été fier, à cette occasion, de pouvoir lui présenter sa chère Meghan, tout en lui promettant de la revoir lors de leur prochaine visite en Australie… avec leur enfant bien sûr !

De son côté, pour pouvoir serrer Harry dans ses bras et lui exprimer toute son affection, cette admiratrice de longue date aurait gravi des montagnes. Elle ne ratait d’ailleurs aucune de ses visites dans son pays.


Leur première rencontre remonte à 2015. À l’époque, l’époux de Meghan se trouvait aux antipodes avec les forces armées australiennes. Impressionnant dans sa tenue militaire, le jeune homme avait alors longuement conversé avec madame Dunne, dont le premier mari était mort au front en 1945, avant de lui remettre la croix de Victoria, la plus haute distinction de l’armée britannique.

Deux ans plus tard, le petit-fils d’Elizabeth était revenu à Sydney pour assister aux Invictus Games, dont Meghan avait donné le coup d’envoi, et cette fois encore, Daphne n’avait pas manqué cette occasion de s’entretenir avec son héros, allant jusqu’à attendre plus de sept heures pour parvenir à l’approcher ! Un exploit quand on sait que Daphne était déjà âgée de 97 ans. Mais sa patience, son courage, et sa santé de fer avaient payé, puisqu’elle avait pu échanger quelques mots avec le prince. Le séduisant jeune homme s’était même vu proposer une bière par cette doyenne au cours de cette chaleureuse conversation ! Une offre qu’il avait dû décliner en raison de son emploi du temps très chargé.

Nul doute que la disparition de Daphne, a énormément attristé le duc de Sussex. Mais, surtout, cette triste nouvelle ne peut que lui rappeler que sa propre grand-mère, qui s’apprête à célébrer ses 92 ans ce 21 avril, n’est pas éternelle, et qu’il faudra bien accepter un jour prochain de lui dire adieu. Qui sait pour combien de temps la monarque qu’il aime tant et qui le lui rend bien pourra encore veiller sur lui et sur le Royaume-Uni ?

Mais pour l’heure, Harry préfère sans doute ne penser qu’à l’heureux événement que son épouse et lui attendent désormais avec impatience, et qui ne devrait plus tarder : la naissance de leur premier enfant !

Clara MARGAUX

À découvrir