France Dimanche > Actualités > Meghan Markle : Tout ce que vous devez savoir sur l’arrivée tant attendue du bébé princier

Actualités

Meghan Markle : Tout ce que vous devez savoir sur l’arrivée tant attendue du bébé princier

Publié le 3 mai 2019

Découvrez les coulisses de l’accouchement de Meghan Markle, la duchesse de Sussex.

Un “sam’suffit” zen et écolo

La nouvelle demeure du couple, située à l’ouest de Londres, a été entièrement repensée pour devenir un lieu de bien-être empli d’énergie positive pour accueillir le bébé. Vaste spa, salle de yoga, peinture vegan, déco feng shui, parcours de golf et une unité qui produit eau chaude, chauffage et électricité à faible émission de carbone… Des travaux qui ont évidemment un coût : la rénovation de l’ancien pavillon de chasse du xviie siècle comprenant dix chambres aura coûté au total la bagatelle de 3,5 millions d’euros.

A domicile

Une fois de plus, Meghan, 37 ans, rompt avec la tradition et a prévu que l’enfant naîtrait à la maison, à Frogmore Cottage. Même si un hélicoptère est prêt à partir au cas où l’accouchement se passerait mal. Une doula, sorte d’accompagnante à la grossesse et à la naissance, est aussi programmée. Voilà ce qui était prévu. Rappelons que les membres de la famille royale, depuis 1970, voient habituellement le jour à l’hôpital St Mary’s à Londres.

Maman oui, Papa non

La mère de la duchesse de Sussex, Doria Ragland, a posé ses valises en Angleterre dès la mi-avril pour assister à la naissance. Mais le père, Thomas Markle, est absent. Les rapports avec sa fille sont de plus en plus froids, d’autant qu’il s’est permis de critiquer la belle-famille de Meghan – erreur fatale !

Foin du protocole !

On avait l’habitude de les voir à la sortie de la maternité, jeunes parents avec le royal nouveau-né dans les bras. Rien de tout ça avec Meghan et Harry, il n’y aura pas de photo juste après l’accouchement. Le couple veut célébrer la naissance dans l’intimité. Le temps aussi pour la maman de se refaire une beauté.

La gagnante est diana !

C’est la folie chez les bookmakers quelques heures avant la naissance. Ils estiment même que le montant total des enjeux devrait atteindre plusieurs millions d’euros. On parie sur tout : le sexe, le nom, la couleur des cheveux, le poids… Si l’on devait se fier au palmarès des joueurs : le futur enfant Sussex sera une fille, elle s’appellera probablement Diana, et elle sera rousse. Pour le garçon, une minorité a misé sur Arthur ou James. Et certains, avec un humour des plus britanniques, ont même proposé… Brexit !

Budget princier

100 000 livres soit près de 115 000 euros, voilà le budget dépensé pour préparer l’arrivée du huitième petit-enfant de la reine Elizabeth, selon les estimations du journal The Sun. Entrent dans le calcul certains aménagements de Frogmore Cottage (lire ci-dessus), une poussette de compétition de près de 1 000 euros, des séances à tarif faramineux d’acupuncture et d’hypnose. S’ajoute une baby-moon, lune de miel prébébé, de trois jours dans un hôtel cinq étoiles du Hampshire fastueusement facturée 40 000 euros.

Béatrix GREGOIRE

À découvrir