France Dimanche > Actualités > Melody Thomas Scott : Une jeunesse souillée !

Actualités

Melody Thomas Scott : Une jeunesse souillée !

Publié le 31 août 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Dans ses mémoires, la star des Feux de l'amour Melody Thomas Scott raconte comment elle a été abusée sexuellement alors qu'elle n'était qu'une petite fille…

Quarante-sept ans que Les Feux de l'amour passionne le monde entier avec ses histoires mêlant habilement amour, haine, jalousie et ambition ! Une longévité à la télévision qui relève du miracle pour l'un des piliers du feuilleton, la jolie blonde Melody Thomas Scott. « C'est incroyable, qui aurait pu imaginer cela ? Je joue dans la série depuis quarante et un ans ! Je me sens bénie d'être dans un tel soap opera. »


Depuis février 1979, la comédienne aux yeux de chats incarne Nikki Newman dans le feuilleton diffusé quotidiennement en France sur TF1, bien qu'elle n'ait aucun point commun avec ce personnage d'ex-strip-teaseuse qui a épousé – quatre fois ! – l'homme d'affaires Victor Newman, alias Eric Braeden, et qui mène grand train à Genoa City. « En tant que femme, je n'ai pas confiance en elle. Je ne l'aime pas. Elle est d'un naturel charmeur. Je ne peux pas m'imaginer en train de passer du temps avec elle. Mon Dieu, si un jour je commence à agir comme Nikki, frappez-moi ! », a-t-elle déclaré.

Dans Pas de printemps pour Marnie, d'Alfred Hitchcock. Quand on lui commande de pleurer, les larmes coulent instantanément sur ses joues d'enfant…

Mais dès que les caméras s'éteignent, Nikki la flamboyante redevient cette femme sensible et blessée. Un être à fleur de peau qui doit s'accommoder de graves traumatismes mais qui a trouvé, grâce à la comédie, un exutoire à ses souffrances. Dans son nouveau livre intitulé Always Young and Restless : My Life On and Off America's #1 Daytime Drama (Toujours Les Feux de l'amour : Ma vie sur et en dehors du soap opera numéro 1 des États-Unis), l'actrice de 64 ans fait des révélations glaçantes. Et si certains téléspectateurs ont tendance à confondre fiction et réalité et pensent que Melody Thomas Scott a une vie de rêve, il n'en est rien.

Durant son enfance, Melody a dû affronter le pire des cauchemars. Victime d'abus sexuels, elle a préféré garder tout ça pour elle. Mais aujourd'hui, persuadée que son public saura comprendre son calvaire, elle se décide à en parler.

Cette « chose » terrible aurait pu avoir raison d'elle, comme elle le raconte dans ce livre bouleversant, elle dit avoir songé plusieurs fois au suicide. Mais portée par une incroyable force intérieure, Melody est parvenue à se relever pour devenir cette légende de la télévision américaine.

C'est en grande partie le cinéma où elle débute très jeune qui va la sauver. À 8 ans, elle tourne dans le film Marnie (Pas de printemps pour Marnie, en version française) d'Alfred Hitchcock. Pour les besoins d'une scène, Melody doit pleurer. Sans même qu'elle ait besoin de se concentrer, s'appuyant sur son vécu, elle sent les larmes lui monter aux yeux. C'est la révélation. Sur le plateau du maître du suspense, on la traite en princesse mais chez elle, l'ambiance est tout autre et elle doit plier l'échine sous les coups et les humiliations d'une tortionnaire qui n'est autre que sa grand-mère !

Dans ses mémoires, Melody raconte comment elle a été victime d'abus de la part de cette mamie indigne, mais aussi de quelle manière elle a été agressée sexuellement par plusieurs hommes. Élevée par cette femme cruelle et sévère qui survit avec des petits boulots, elle doit se plier à ses exigences. L'enfant qui est contrainte de ramener de l'argent à la maison devient aussi la proie facile de dangereux prédateurs. « Un jour, je vendais de la limonade au coin et une voiture blanche à quatre portes s'est arrêtée, se souvient l'actrice. Quatre hommes sont sortis et ont essayé de me kidnapper et de me jeter à l'arrière de la voiture. » Sa grand-mère, qui assiste à l'agression, ne veut pas appeler la police et ne lève pas le petit doigt pour la sauver. Ces sinistres individus tentent alors de violer la fillette mais Melody hurle et se débat tellement qu'ils finissent par abandonner leur proie un peu plus loin…

Mais le calvaire ne s'arrête pas là. Avant de devenir l'icône des Feux de l'amour, elle a dû affronter, à Hollywood, plusieurs agressions sexuelles de la part d'hommes de l'industrie de la télévision et du cinéma. Même si les séquelles de ces actes abominables sont ineffaçables, cette « battante » affirme aujourd'hui être sur le chemin de la guérison, grâce à la méditation et à la thérapie.

Avoir le bonheur de devenir mère a été aussi capital dans sa reconstruction. « J'ai eu l'opportunité d'élever un enfant et de lui offrir l'éducation que je n'ai pas eue, cela a été très important pour moi », affirme-t-elle. Épaulée par son mari Edward Scott – l'ancien producteur des Feux de l'amour et d'Amour, Gloire et Beauté –, ses deux filles Elizabeth et Alexandra, et ses petits-enfants, Melody, la résiliente, se dit presque « guérie ». L'on comprend mieux pourquoi la comédienne a tant de plaisir à incarner cette garce de Nikki. Après en avoir tant bavé, quelle belle revanche sur le destin !

Valérie EDMOND

À découvrir