France Dimanche > Actualités > Messmer : Nous avons testé le roi de l’hypnose !

Actualités

Messmer : Nous avons testé le roi de l’hypnose !

Publié le 18 décembre 2015

Depuis plusieurs années, Messmer, le “fascinateur” triomphe sur TF1 et dans toutes les plus grandes salles de France. Pour faire taire les sceptiques, notre reporter a tenté �l’expérience �…

Quand on sait qu’il a marié Laury Thilleman avec un inconnu, déshabillé Élodie Gossuin sur un plateau de télé, envoyé Michaël Youn à Marrakech pendant son sommeil et persuadé Baptiste Giabiconi qu’il s’était fait implanter une énorme paire de seins en silicone, on pourrait croire que cet homme est dangereux ! Mais pas de panique, Messmer est simplement le roi de l’hypnose. Depuis juillet 2014, celui que l’on surnomme le « fascinateur » crève l’écran dans Stars sous hypnose, diffusé régulièrement sur TF1. Au côté d’Arthur, ce Québécois de 44 ans plonge nos célébrités dans un état second, avant d’en faire ses marionnettes ! Et malgré son succès, celui qui se vante d’avoir hypnotisé plus de 90 000 personnes compte encore des détracteurs.
Résistance
Pour en avoir le cœur net, je décide de vérifier la réalité de son don prétendu. Dès notre rencontre, dans un hôtel chic du VIIIe arrondissement de Paris, son magnétisme est palpable. Sa poignée de main, sa voix grave et ses yeux bleus perçants me déstabilisent.

“Curieusement, j’ai beau être dans un état de sommeil profond, j’ai pleinement conscience de ce qui se passe autour de moi”, raconte notre collaborateur

« Je vois très vite si une personne sera sensible à mon charme », me prévient-il, sourire en coin. Son expérience parle pour lui : « À 7 ans, mon grand-père m’a offert un vieux grimoire, écrit en 1905, qui enseigne les différentes techniques de l’hypnose. » Passionné par cet étrange ouvrage, il s’entraîne sans relâche et, deux ans plus tard, parvient à raidir le bras de l’un de ses camarades ! « Il ne pouvait plus le bouger, il était complètement paralysé ! Et 25 ans après, je suis capable d’endormir 450 personnes en moins de 5 minutes », affirme-t-il.
Avant de remplir les plus grandes salles du Québec et de France, Éric Normandin – son vrai nom – a été hypnologue. « J’utilisais ce que j’avais appris à des fins thérapeutiques, explique-t-il. Ma spécialité était d’aider les gens à sortir de leurs addictions, comme le tabac ou les drogues, et je pouvais aussi guérir certains troubles comme le vertige. »
Mais un tel talent ne pouvait rester anonyme. Et, depuis 2007, l’homme triomphe sur scène et sur les plateaux de télévision. « Justement, l’heure est venue de faire une petite tentative sur vous ! » me lance-t-il. Debout, les yeux fermés, les mains jointes avec les deux index parallèles et pointés vers le ciel, j’attends les instructions du fascinateur. L’expérience commence : « Regardez l’espace et le vide entre vos doigts. Imaginez que je les transperce avec une vis que je serre. Regardez vos doigts se rapprocher, se coller, se souder… » Il répète cette formule plusieurs fois et, en quelques secondes, mes doigts sont comme scellés l’un à l’autre ! « Vos yeux commencent à se fermer, poursuit-il en haussant la voix, les paupières deviennent lourdes, et maintenant c’est impossible pour vous de les ouvrir. Les genoux commencent à plier. Les jambes deviennent molles, c’est difficile de rester en équilibre. Même si vous résistez, les genoux plient de plus en plus fort, de mieux en mieux et vous dormez. Vous êtes dans un monde de rêve et d’imaginaire… » En moins de deux minutes, je me suis effondré sur le canapé !

Résistance

Malgré mon état de sommeil profond, j’ai pleinement conscience de ce qui se passe. J’entends les gens rire de moi dans la salle, et Messmer leur expliquer ce qui m’arrive. J’ai même l’impression de les voir. Mais je n’aime pas cet état de vulnérabilité dans lequel je suis plongé. Et bien je ne parvienne pas à ouvrir les yeux, je résiste. Le champion de l’hypnose tente de me faire dire certaines choses à plusieurs reprises pour amuser la galerie, mais rien n’y fait. Je ronfle, mais je ne bouge pas une oreille. « Avec vous il me faudrait un peu plus de temps pour vous emmener plus loin », m’explique-t-il après m’avoir réveillé en me touchant l’épaule.
Groggy, j’ai alors l’impression de sortir d’un interminable coma. « Quand on est hypnotisé, on récupère 3 heures de sommeil en 15 minutes, m’explique-t-il, c’est donc normal que vous ayez du mal à émerger. » Fasciné, je veux en savoir plus sur l’hypnose… Messmer me fait alors une révélation surprenante : « Avec le temps, j’ai appris ce qu’on appelle l’autohypnose et suis capable de m’hypnotiser moi-même. Les gens qui m’entourent ne le savent pas forcément, mais je vaque souvent à mes occupations dans cet état ! En me rendant moins sensible au stress, ça me permet de suivre mon instinct. »
Pour finir je tente de savoir si, parmi les stars qu’il a hypnotisées, certaines ont fait appel à ses services dans le privé. « Oui, ça arrive, répond-il, un acteur m’a demandé de l’aider à avoir plus d’équilibre… mais je ne peux pas vous dire de qui il s’agit ! » Et dans la rue, la requête qu’il entend le plus souvent est des plus loufoques : « Les hommes me demandent d’hypnotiser leur femme afin qu’elle soit plus conciliante au lit le soir venu ! Mais l’hypnose n’est pas faite pour ça… »
Florian ANSELME

À découvrir