France Dimanche > Actualités > Michael Schumacher : Au cœur d’un ignoble scandale !

Actualités

Michael Schumacher : Au cœur d’un ignoble scandale !

Publié le 21 décembre 2016

L’ancien champion de Formule 1 Michael Schumacher est toujours en convalescence à son domicile. Mais une nouvelle polémique prend de l’ampleur.

Trois ans après son accident de ski, l’ancien pilote automobile Michael Schumacher poursuit sa rééducation à son domicile. Peu d’informations filtrent sur son état de santé à la demande de sa famille et de son attachée de presse Sabine Kehm.

Lire aussi --> Michael Schumacher : Enfin une bonne nouvelle !

Même si certains pilotes et amis évoquent des "progrès encourageants" de la part du septuple champion du monde de F1, difficile d’avoir un pronostic clair et détaillé sur la forme de l’ancien sportif.

Mais l’affaire connaît un nouveau rebondissement et c’est son attachée de presse qui en a informé la presse via un communiqué le week-end dernier. Elle annonce que plusieurs photos de Michael Schumacher sur son lit d’hôpital auraient été proposées à des rédactions pour être publiées. Une des photos aurait même été estimée à près d'un million d'euros.

« Une personne inconnue aurait secrètement proposé à des rédactions des photos de Michael Schumacher, violant sa plus stricte intimité, contre de fortes sommes d'argent », peut-on lire dans le communiqué

Même si aucune rédaction n’a cédé à la tentation, la famille de Michael Schumacher est très en colère, à tel point qu’une plainte a été déposée et que le parquet d’Offenbourg a confirmé l’ouverture d’une enquête. Les médias ont de leur côté refusé de communiquer le nom de la source qui a essayé de faire diffuser les clichés.

Lire aussi --> Michael Schumacher : Son fils Mick ne s’en remet toujours pas…

Ce n'est pas la première fois qu'une personne tente de briser le secret médical qui entoure le sportif allemand. En 2014, un homme avait volé le dossier médical de Michael Schumacher. Face aux nombreuses pressions subies par les proches du pilote de F1, le suspect s'était pendu dans sa cellule.

Cyril Coantiec

À découvrir