France Dimanche > Actualités > Michel Cymes : Il lutte contre un trouble psychique !

Actualités

Michel Cymes : Il lutte contre un trouble psychique !

Publié le 9 juin 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Michel Cymes a beau être un brillant médecin, il a parfois besoin d’un petit coup de pouce. D’autant qu’il souffre depuis toujours d’un trouble psychologique qui aurait pu sérieusement l’handicaper...

Et oui, Michel Cymes est un homme comme tous les autres, avec ses défauts et ses petits travers. C’est en 2019 que le médecin a choisi de dévoiler la petite particularité dont il souffre, un trouble du comportement qu’il a désormais appris à maîtriser.


"Grâce à mes études qui ont duré un certain temps, je me suis constitué une sorte de bibliothèque dans mon cerveau, où je viens puiser. Ma chance aussi, c'est que je m'ennuie très vite. J'ai même un ami pédopsychiatre qui m'a diagnostiqué un TDAH : un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité. Ce qui m'a permis de comprendre les difficultés que j'ai eu à mener mes études. Je sais désormais que j'ai une capacité de concentration ultra limitée dans le temps", revalait-il dans Télé 7 jours.

En effet, Michel souffre de TDAH, un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité. Et c’est sur le plateau de Quotidien, sur TMC, ce 6 juin, qu’il a choisi de révéler ses petites astuces pour apprendre à vivre avec.

"Je suis en train de tourner deux épisodes de la série La Doc et le Véto, sur France 3. Il faut que j'apprenne mes dialogues bien évidemment, mais il faut aussi que j'apprenne le dialogue des autres pour répondre au bon moment. J'ai beaucoup de mal à mémoriser ! Je crois que j'ai tout laissé sur les bancs de la fac, donc je fais des petits dessins, à côté", a-t-il souligné dans un premier temps.

En effet, sur l’écran de Yann Barthès, on a pu apercevoir le script de Michel, bariolé de surligneur jaune et accompagné de petits dessins. Des petits rébus et autres pense bêtes qui l’aide à appréhender ces longs dialogues.

"'Ce sont les joies des déserts ruraux’ donc j'ai ajouté un petit palmier du désert. 'L'école est restée longtemps fermée', vous voyez qu'il y a une croix sur l'école. 'Faute d'écoliers', donc j'ai barré des écoliers... 'Faute de rentrées d'argent', j'ai barré un dollar. Ça en fait, ça m'oblige au moment où je vais vouloir mémoriser tout ça... C'est des petits trucs persos, mais ça m'a obligé à réfléchir à ce que j'allais faire comme dessin, donc c'est le sens de la créativité, à le dessiner, donc la motricité", a poursuivi l’ORL désormais acteur.

Au détour d’une autre page, on Michel laisse entrevoir un rébus : "Le simple fait de travailler, de m'obliger à réfléchir au dessin que je vais faire, fait que je mémorise le texte immédiatement. Après, si j'ai un trou pendant la scène, je le vois apparaître devant moi."

Finalement, chacun ses petites méthodes pour s’améliorer. 

Andréa Meyer

À découvrir