France Dimanche > Actualités > Michel Drucker : Agressé par un groupe satanique !

Actualités

Michel Drucker : Agressé par un groupe satanique !

Publié le 26 mai 2006

En quarante années de carrière, l'animateur Michel Drucker croyait avoir tout vu. Et pourtant...

Le concours de l'Eurovision est une institution en France et pour la 51e édition de cet événement exceptionnel, il fallait bien un présentateur... d'exception.

Epaulé par Claude Siar, Michel Drucker était donc à pied d'œuvre pour commenter cette émission diffusée par France 3 de 21 heures à minuit et demi.

Mais ce qu'il a enduré cette année aura atteint des sommets. Un soufflet en pleine face et en direct live Mesdames, Messieurs. Magnéto Michel!

->Voir aussi - Michel Drucker : Je pense à mon frère Jean et à mes parents à chaque instant

Nous sommes en direct du stade olympique d'Athènes où 13 000 spectateurs ont pris place. Comme d'habitude, chacun des 24 pays européens est représenté par son propre groupe musical. À 22 h 30, les candidats finlandais arrivent.

Et là, en guise de prestation musicale, 150 millions de téléspectateurs découvrent une horde de monstres grimaçants dans leurs répugnants costumes de latex ! Michel Drucker et Claude Siar sont comme pétrifiés, atterrés par ce délire de mauvais goût et d'agression sonore. Il faut dire que les Lordi, - c'est le nom du groupe - tapent fort. Leur titre, Hard Rock Hallelujah, est une ode à Satan.

Bel exemple dans une période où les adorateurs du Malin profanent les cimetières aux quatre coins de la France...

Un signe aurait dû mettre la puce à l'oreille des organisateurs du concours : les jours précédant la grande soirée, l'Église grecque n'avait-elle pas tenté d'exclure ces provocateurs du concours en saisissant les tribunaux d'Athènes?

En direct, c'est donc à un vacarme épouvantable que se livrent les affreux. Ils tirent la langue, louchent, affichent des poses scabreuses et se livrent à des grimaces atroces ! Quant à leur musique, elle hérisserait le poil du plus radical des adeptes de heavy metal !

Écoutez ces paroles : «Des ailes dans mon dos Des cornes sur ma tête Mes crochets sont acérés Et mes yeux sont rouges...

Maintenant choisis de nous rejoindre Ou va tout droit en enfer! » On croit rêver!

Colère Le leader de ce groupe est originaire de la minorité lapone de Finlande. Avant la compétition, il avait déclaré : «Nous sommes à l'Eurovision peu comme des mangeurs de viande dans un café végétarien. » Tout un programme...

Pour Michel Drucker, la coupe est pleine. Il respecte trop la véritable chanson pour accepter sans broncher cette pitoyable parodie. Et de rappeler en direct, la voix blanche de colère : «N'oublions tout de même pas qu'Hugues Aufray, Michèle Torr et même Serge Lama sont passés par l'Eurovision.»

Sans se départir de son célèbre professionnalisme, l'animateur ajoute à l'intention de Claude Siar : «J'espère au moins qu'ils vont enlever leurs masques ! Je pourrais toujours les inviter à Vivement Dimanche. Mais franchement, non. Je préfère faire écouter cela à ma chienne et lui demander ce qu'elle en pense.»

Le pire, c'est que le...pire n'est même pas arrivé. À partir de 23 h 30, les résultats des pays votants tombent comme un couperet : les candidats finlandais raflent la mise contre toute attente, pour triompher à la première place avec 292 points, loin devant l'élégant chanteur russe Dima Bilan, avec 248 points !

Et que dire de notre candidate nationale, Virginie Pouchain...

Elle ne pointe qu'à la 22e place avec 5 malheureux points ! Pour la malheureuse Ardéchoise âgée de 26 ans, qui interprétait Il était temps, une chanson poétique écrite par le musicien Corneille, l'humiliation est totale.

Elle qui avait placé tant d'espoir dans ce concours... La voilà battue par des provocateurs de bas étage. En cet instant, Michel Drucker n'en peut plus. Il laisse exploser son amertume et sa colère, en avouant à son coprésentateur: «Eh bien... On est vraiment plus dans le coup, Claude... Si on s'attendait à cela ! » Et ça continue «en gore et en gore», pour parodier l'un de nos plus exquis chanteurs, le troubadour Francis Cabrel.

Les «rockeurs» hideux engloutissent des grands verres de bière, rotent, continuent leurs simulacres obscènes devant les caméras européennes. Quolibets Et comme le veut la tradition, ils vont reprendre leur chanson! Sous les huées et les quolibets des spectateurs lassés par cette mascarade. L'ambiance est à couper au couteau.

Le visage fermé, Michel Drucker ne peut dissimuler sa rage.

Le soir même, les reporters de France Info se sont rendus en Ardèche afin de recueillir les premières impressions des proches de Virginie Pouchain. En guise de commentaires, ils ont eu cette réponse bien sentie de la grand-mère de Valérie.

«L'année prochaine, à l'Eurovision. ils n'ont qu'à mettre des chèvres et des singes sur le plateau, et les enregistrer. Ce sera toujours mieux que le spectacle de samedi. »

Une bonne claque aux mauvaises horreurs.

Pierre Andrieux

À découvrir