France Dimanche > Actualités > Michel Drucker : “C’est ta dernière émission, tu coûtes beaucoup trop cher !”

Actualités

Michel Drucker : “C’est ta dernière émission, tu coûtes beaucoup trop cher !”

Publié le 4 mars 2016

Alors que les rumeurs se font de plus en plus menaçantes quant à l'avenir à la télé de Michel Drucker, le comédien Benoît Poelvoorde � lui a porté un coup fatal…

Après Julien Lepers, 66 ans, ce serait au tour de Michel Drucker, 73 ans, d’être poussé dehors par Delphine Ernotte. La présidente de France Télévisions veut du sang neuf. La modification de la grille interviendrait en septembre.

Laurent Delahousse
Laurent Delahousse

Le journaliste et animateur de Vivement Dimanche disparaîtrait des écrans pendant la première partie de l’après-midi au profit de Laurent Delahousse, qui, après avoir présenté le JT de 13 h, enchaînerait avec un magazine d’investigation.

->Voir aussi - Michel Drucker - Il ne se fait aucune illusion quant à son avenir

Néanmoins, Michel Drucker ne perdrait qu’une heure d’audience, puisque la deuxième partie de son émission, Vivement Dimanche prochain, occuperait le créneau de 18 h à 20 h. Mais rien n’est encore signé.

C’est donc un vrai combat que Michel Drucker doit mener pour se maintenir à la télévision. La concurrence est rude, pour lui comme pour son rival Laurent Delahousse, 46 ans, talonné par un petit jeune qui monte. Comme Michel en son temps, Julian Bugier, 34 ans, est en effet le « gendre idéal » pour nombre de téléspectateurs.

->Voir aussi - Benoît Poelvoorde : En campagne avec sa mère !

Affront

Et l’animateur vedette du dimanche aurait dû se souvenir du mot de Voltaire : « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Mes ennemis, je m’en charge », quand, le 28 février, il a accueilli sur son fauteuil rouge l’un des acteurs qu’il affectionne le plus, un habitué de son émission, Benoît Poelvoorde.

Arrivé sur le plateau dans un état de surexcitation, le comédien belge cherchait ses mots, avait du mal à s’exprimer. Venu s’acquitter de la promotion du film Saint-Amour dans lequel il incarne le fils de Gérard Depardieu, un alcoolique, Benoît Poelvoorde en a fait des tonnes, comme s’il n’était pas encore sorti de son personnage.

Alors que Michel mettait le point final à l’émission, en annonçant que son invité du 6 mars serait Fabrice Luchini, le comédien belge lui a coupé la parole et s’est exclamé : « Ah non, Michel ! Y a pas d’émission la semaine prochaine, c’est ta dernière ! Tu coûtes beaucoup trop cher ! Et d’ailleurs, n’oublie pas que tu me dois de l’argent. »

Cet éternel blagueur a bien sûr dit cela sur le ton de la plaisanterie. Mais l’animateur n’est pas du tout entré dans le jeu du comique. Le visage de Michel Drucker s’est rembruni... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Dominique Préhu

À découvrir