France Dimanche > Actualités > Michel Drucker : Il insulte un journaliste à cause de Michel Delpech

Actualités

Michel Drucker : Il insulte un journaliste à cause de Michel Delpech

Publié le 12 octobre 2015

Michel Drucker est très remonté en ce moment. Après Yann Arthus-Bertrand, le présentateur de Vivement Dimanche ! s'en est cette fois pris à un journaliste sur le plateau de On n'est pas couché. En cause ? Michel Delpech !

La rentrée chez Ruquier, c'est plus animé qu'un enfant à son premier jour d'école. À chaque samedi son clash, la nouvelle petite phrase qui enflamme la toile ! Cette fois, Michel Drucker, d'ordinaire si calme et si posé, s'est subitement lâché : "il nous regarde peut-être ce soir. Je le regarde : “t’es un gros con”". Simple et efficace, Michel s'en est violemment pris à un journaliste de la presse écrite.

--> Lire aussi : Michel Delpech : Drucker regrette d’avoir trop parlé…

Pourquoi tant de colère ? En juin, Drucker avait révélé que son ami Michel Delpech s'éteignait doucement, ce qui avait suscité l'émoi général. Le présentateur de Vivement Dimanche ! avait exprimé la semaine dernière ses regrets, mais il gardait au fond de lui, semble-t-il, de profonds ressentiments. Certains journalistes l'avaient notamment accusé de faire la promotion de son one-man-show, Seul avec vous...

"Le summum de l'ignominie", a précisé l'invité dans On n'est pas couché. Lorsqu'il avait annoncé la tournure désastreuse que prenait le cancer de la gorge de Michel Delpech, Drucker avait notamment confié avoir répété son spectacle pour la toute première fois dans la chambre d'hôpital de son ami. "Il m'a dit une chose extraordinaire, raconte-t-il : “Je ne serai plus là quand tu seras sur scène. Fais-moi ton one man”. Et je lui ai fait dans sa chambre, en tenant la perfusion, mon one man show, il aura été mon premier spectateur".

--> Lire aussi : Michel Delpech : Son bouleversant testament !

Une chronique de L'Obs avait été particulièrement virulente. "En juin dernier, expliquait une consoeur à propos de Drucker, Michel Delpech lui aurait dit : "parle de moi, parle de moi sur scène, parle de moi dans tes livres, dis que j'ai été courageux". Ce qui est tout de même assez éloigné de "dis à tous que je vais crever, que j'en ai plus que pour trois mois et que je ne peux plus parler".

Stéphane Joly

La scène en vidéo

À découvrir