France Dimanche > Actualités > Michel Drucker : Il tacle les "bobos parisiens" !

Actualités

Michel Drucker : Il tacle les "bobos parisiens" !

Publié le 4 mars 2022

.photos:gwendoline-le-goff-/-panoramic-/-bestimage

Mercredi 2 mars dernier on apprenait la nouvelle de la disparition de Jean-Pierre Pernaut à l’âge de 71 ans. Le monde de la télévision est en deuil depuis et les hommages affluent. Michel Drucker a lui aussi souhaité adresser quelques mots à son ami décédé qui n’était pas aimé de tous selon lui…

Hier, Michel Drucker prenait la parole suite au décès de son confrère et ami Jean-Pierre Pernaut. L’emblème du JT de 13 Heures nous a quittés mercredi 2 mars à l’âge de 71 ans des suites d’un cancer du poumon… Depuis, l’évocation de son tendre souvenir par ses proches, collègues et amis n’a pas cessé et c’est sur France Bleu que le présentateur de Vivement Dimanche a souhaité lui rendre hommage.


Michel Drucker n’a pas manqué de rappeler ô combien son ami était aimé, sauf peut-être par les « bobos parisiens ». Amoureux des régions de France, Jean-Pierre Pernaut aimait les mettre en valeur et était très apprécié pour cela. « Je pense à Jean-Pierre, on se croisait de temps en temps et à chaque fois, il me disait : 'Bienvenue au club des non-prompteurs.' Nous appartenons à cette génération qui n'a jamais utilisé cette prothèse. C'est l'école Léon Zitrone, l'école de la mémoire », s’est d’abord souvenu l’oncle de Marie Drucker.

Il ajoutait au sujet de la longévité de son ami à la télé : « Ce n'est pas un record seulement en France, c'est un record dans le monde entier ! » Michel Drucker avouait être un grand fan du mari de Nathalie Marquay, comme bon nombre de Français qui ont accueilli pendant des années le présentateur du JT dans leur salon. « Moi aussi, à l'heure du déjeuner, je rentrais à la maison et je regardais Pernaut, ce qui n'était pas le cas de tous les bobos parisiens qui l'ont découvert bien plus tard alors que la France le connaissait depuis bien longtemps », déclarait Michel Drucker.  Pour lui, c’est d’ailleurs toute la France qui est endeuillée…  « Je pense à sa famille et ses amis et il en avait beaucoup. Il a 60 millions de Français comme amis », concluait-il avec un brin d’émotion.

Kahina Boudjidj

À découvrir