France Dimanche > Actualités > Michel Drucker : si fier de son père

Actualités

Michel Drucker : si fier de son père

Publié le 14 juillet 2006

Michel Drucker a eu du mal à contenir ses larmes lors d'une cérémonie chargée en émotion...

Loin de l'univers de la télé, il a su, après plus de quarante ans de carrière, rester proche de ses valeurs et de son public. Aucun doute sur la question, Michel Drucker a la simplicité de ceux qu'il fait vibrer par millions chaque semaine et qui, depuis le temps, le considèrent un peu comme un membre de leur famille.

Sa famille à lui, d'ailleurs, Michel ne l'oublie pas. Et depuis le décès de son frère (ancien patron de M6 décédé d'un arrêt cardiaque en 2003), il y est encore plus attaché, ainsi qu'aux souvenirs de son enfance heureuse passée en Normandie.

Intègre

Car s'il est devenu l'homme de télé que l'on connaît, et qui reste le symbole du journaliste intègre, Michel Drucker demeure avant tout le petit garçon, né à Vire dans le Calvados, en septembre 1942, et dont tout le monde se souvient avec tendresse.

Alors, lorsque sa ville natale décide de rendre hommage à son père, médecin, en baptisant une aile du centre hospitalier de la ville du nom d'Abraham Drucker, on imagine tout le plaisir et l'émotion qui ont envahi le cœur de Michel. Lui qui était si fier de son regretté papa!

->Voir aussi - Michel Drucker : Agressé par un groupe satanique !

Ainsi, pour ce baptême, ce n'était pas l'homme de télévision qui avait fait le déplacement, mais le petit Michel du «pays» et qui n'a rien oublié de ce que son père bien-aimé lui a transmis.

Pour dévoiler la plaque commémorative portant le nom de son cher papa, l'animateur, qui avait du mal à contenir ses larmes lors d'une cérémonie chargée en émotion, était accompagné de Jacqueline, la seconde épouse de son père, et de sa nièce, la comédienne Léa Drucker, qui a lu un message de son père, Jacques, l'autre médecin de la famille.

Loin du tumulte des plateaux télé, Michel Drucker était ici chez lui et il a de ses mains ôté le voile qui découvrait le nom de son père, Abraham Drucker.

Autour de ceux qui l'ont vu grandir, Michel ne cachait pas sa joie d'assister à ce vibrant hommage rendu à l'homme qu'il a toujours admiré. Pour l'occasion, de nombreux patients du docteur Drucker étaient venus, chacun avec une anecdote qui allait droit au cœur de Michel et le replongeait avec émotion dans les souvenirs d'un passé heureux mais révolu.

Passionné Ainsi, monsieur Gaston Thibaut rappelait que son père Henry, alors maire de Neuville, la ville où Michel a passé son enfance, avait fait venir le docteur Drucker à la fin de la guerre, et l'avait aidé à faire face à une pétition de ses concurrents.

Pendant les quarante-deux années où il a exercé (de 1941 jusqu'à sa mort, en 1983), Abraham Drucker n'a jamais cessé de se rendre au chevet de ceux qui avaient besoin de soins. L'homme savait panser les plaies, certes, mais aussi écouter ceux qui souffraient!

Comme l'ont confié ceux qui l'ont bien connu, il était dévoué, passionné par son métier, toujours disponible, parfois «soupe au lait» et redouté pour ses coups de gueule...

Cette belle journée de fierté et d'émotion restera à jamais ancrée dans le coeur de l'animateur. Pour preuve, le roi du petit écran a déclaré que ce 29 juin 2006 ferait la première page de la biographie sur laquelle il planche actuellement.

Hé oui ! Après avoir déjà écrit plusieurs livres, Michel Drucker travaillerait en effet sur un ouvrage dans lequel il reviendrait, avec tout le talent qu'on lui connaît, sur son parcours si riche, fait de rencontres, de moments de doute mais aussi de joies intenses.

Un livre de souvenirs que préparerait actuellement Michel Drucker et qui pourrait bien rimer avec une retraite télévisuelle bien méritée.

Une pause durant laquelle l'homme pourrait enfin profiter pleinement de ses amis et de sa famille. De tous ses proches qui restent, malgré le succès qu'il ne cesse de rencontrer, sa plus grande fierté.

Après quarante années passées sous les feux des projecteurs, le petit garçon de Vire pourrait bien décider de profiter du tumulte actuel concernant la valse des animateurs qui agite France Télévisions pour s'éclipser tranquillement et finir son livre-confession, mémoires d'une vie pleine, mais toujours guidée par les valeurs transmises par son père, le docteur Abraham Drucker...

Jean-Marie Péjat

À découvrir