France Dimanche > Actualités > Michel Polnareff : "Les médecins ont pris la bonne décision !"

Actualités

Michel Polnareff : "Les médecins ont pris la bonne décision !"

Publié le 4 mai 2020

.photos:bestimage

Brisé par la disparition de son ami Christophe, le chanteur a fait des révélations troublantes sur les circonstances de sa mort...

Actuellement reclus en Californie avec sa femme Danyellah et leur fils Louka, Michel Polnareff est lui aussi confiné afin de lutter contre la pandémie de coronavirus. Invité de la chroniqueuse de Touche pas à mon poste ! Magali Berdah, dans le live qu'elle organisait le vendredi 17 avril sur Instagram en vue de récolter de l'argent pour la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l'Amiral, âgé de 75 ans, a fait part de son infinie « tristesse » suite à la mort de Christophe.


Une nouvelle qui l'a mis complètement K.-O. dans ce contexte très difficile où il est impossible pour beaucoup de dire adieu à un proche…

En apprenant voilà quelques semaines que son grand ami Christophe qui, comme lui, avait débuté sa carrière dans les années 1960, avait été admis d'urgence dans un hôpital parisien, l'interprète du Bal des Laze s'est précipité sur son téléphone dans l'espoir de réussir à lui dire quelques mots. Hélas, il n'a « évidemment pas pu joindre directement » le malade qui avait déjà été placé en réanimation. « Au courant de ce qu'il se passait » grâce à une connaissance commune, il espérait bien voir son copain se relever. Un vieil ami avec qui il avait fait, à la grande époque, des courses au volant de voitures « invraisemblables » la nuit, dans Paris, en compagnie d'un certain Johnny Hallyday…

Malheureusement, l'état de santé de Christophe n'a cessé de se dégrader. Et, dans un communiqué transmis à l'AFP, le 10 avril dernier, Véronique, son épouse, révélait qu'il était, après un transfert en train médicalisé, désormais hospitalisé en réanimation à Brest « toujours intubé sous sédation profonde ». Quelques jours plus tard, le 16 avril, Christophe, terrassé par un emphysème pulmonaire, rendait son dernier souffle à l'âge de 74 ans, laissant le monde du spectacle, ses fans, sa famille et ses amis, dont Michel, en deuil.

« Je n'en ai pas dormi de la nuit. Ça m'a beaucoup touché. Je suis catastrophé par la mort de Christophe », a révélé ce dernier, au bord des larmes. Bouleversé, Michel Polnareff a ensuite laissé entendre que Christophe ne s'en serait sans doute pas sorti sans de lourdes séquelles, insinuant même que l'équipe soignante, ne voyant aucune issue possible, se serait résolue à un dénouement dramatique… « C'est triste à dire, mais c'est peut-être mieux qu'il soit parti comme ça, je pense que les médecins ont pris une bonne décision, parce que je crois qu'il aurait été très diminué et que cela aurait été vraiment très triste », a-t-il déclaré avec beaucoup de sagesse. Bien que soulagé que le « Dernier des Bevilacqua » ne souffre plus, Michel aura, comme tant d'autres artistes qui ont partagé avec lui un bout de chemin, bien de mal à se remettre de la perte de ce génie des Mots bleus.

Valérie EDMOND

À découvrir