France Dimanche > Actualités > Michel Polnareff : Rien ne va plus !

Actualités

Michel Polnareff : Rien ne va plus !

Publié le 28 mars 2018

Après un an et demi de lutte, Michel Polnareff a perdu la partie...

À 73 ans, l’interprète de « La poupée qui fait non » vient de perdre une grande bataille…  Souvenez-vous, le 3 décembre 2016, le chanteur est hospitalisé à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour cause d’une « embolie pulmonaire bilatérale qui engage son pronostic vital » selon son attaché de presse. 

Mal en point, le chanteur a supprimé la veille l’avant-dernière date de sa tournée. Le lendemain, il prive également ses fans de la dernière. Ces deux annulations occasionnent une perte financière estimée à 400 000 euros… pour son producteur, Gilbert Coullier.

Mais il y a un hic ! Et c’est le cas de le dire… Alors qu’il était supposé être victime d’une « grande fatigue et de vertiges », le chanteur aux lunettes blanches et aux boucles blondes aurait été aperçu, seulement quelques heures avant le début de son avant-dernier concert, accoudé au bar de son hôtel parisien, ivre mort…


Ça n’a pas loupé. Gérard Coullier dénonce alors une « hospitalisation instrumentalisée » : « Je ne suis pas en mesure de contester [l’avis médical, ndlr.], mais je ne suis pas convaincu », confie-t-il dans les médias à l’époque. 

La bataille judiciaire commence. L’Amiral attaque son ancien-producteur en diffamation et lui réclame des « excuses publiques » ainsi que 300 000 euros pour « préjudice moral et commercial ».

Cette semaine, le tribunal correctionnel de Marseille a tranché : Gérard Coullier est relaxé, estimant que les propos tenus alors « n'étaient pas diffamatoires, mais reposaient sur des faits établis ». 

Pour Michel Polnareff qui chantait en 1968 « Mes regrets », en voilà un de plus à ajouter à la liste ! 

Julia NEUVILLE

À découvrir