France Dimanche > Actualités > Michel Polnareff : Ses amours cachées avec une actrice classée X

Actualités

Michel Polnareff : Ses amours cachées avec une actrice classée X

Publié le 16 avril 2016

  A 71 ans, le chanteur Michel Polnareff, qui vient de publier son autobiographie, avoue avoir vécu bien plus qu’un petit flirt avec l’héroïne d’“Emmanuelle”.

Oui, oui, oui, oui, oui, ouiiii… l’interprète de La poupée qui fait non est de retour ! Pas (encore) avec le nouvel album que ses fans espèrent depuis vingt-six ans, mais grâce à une autobiographie publiée chez Plon, sortie le 24 mars, et malicieusement intitulée Spèrme, dans laquelle il évoque ses amours, sa carrière, et sa relation difficile avec son père, Leib Polnareff, musicien violent et tyrannique.

->Voir aussi - Michel Polnareff : Il était l'esclave de son père qui le torturait !

Scandale

Mais s’il a pris la plume, Michel n’a pas laissé tomber la chanson : il vient en effet de passer seize mois enfermé dans un studio en Belgique à travailler à son prochain disque, baptisé 1 + 1 = 3, dont la sortie est prévue le 8 avril.

Et, un bonheur n’arrivant jamais seul, le 30 du même mois marque le début de sa grande tournée dans toute la France. Un programme chargé qui n’empêche toutefois pas ce travailleur acharné de savourer les bonheurs de la vie.

L’artiste est aussi un papa gâteau qui aime passer du temps avec son fils Louka, 5 ans, et rêve de lui offrir l’enfance qu’il n’a pas eue. À 71 ans, il envisage même d’avoir un second enfant avec sa compagne Danyellah… C’est dire s’il s’est assagi !

->Voir aussi - Michel Polnareff : Rongé par un terrible mal !

Car Michel n’a pas toujours été un modèle de vertu, loin de là ! Dans les années 70 l’artiste a mené une existence très « libérée », pour laquelle il avoue sa nostalgie aujourd’hui : « J’étais un vrai obsédé. Je voulais plaire, séduire et profiter de la jouissance », vient-il de confier à Paris Match.

C’est durant cette période débridée qu’il rencontre une légende des Seventies, la sulfureuse héroïne d’Emmanuelle, Sylvia Kristel, emportée par un cancer le 17 octobre 2012. Tous deux vont vivre bien plus qu’une simple romance, une véritable idylle qui durera un an : « Un record pour moi à l’époque », a avoué Michel.

Pourtant, à l’inverse de son rôle, la torride brune n’a rien d’une femme légère : « C’était une personne formidable, dépassée par ce qui lui arrivait. Ce n’était pas une fille facile, au contraire, elle était plutôt intellectuelle, et était aussi une très grande peintre », explique encore l’interprète de Love Me, Please Love Me.

Si leur amour a fini par tourner court, une chose est sûre : leurs personnalités étaient complémentaires ! En 1972, l’homme aux lunettes blanches enlevait le bas, posant fesses nues, pour annoncer son spectacle Polnarévolution, audace qu’il  vaudra à Michel Polnareff d’être condamné à payer 60.000 francs d’amende pour « attentat à la pudeur ». Deux ans plus tard, la belle Néerlandaise faisait à son tour scandale, ôtant le haut et exposant ses seins splendides sur l’affiche du premier Emmanuelle…

Lili Chablis

À découvrir

Sur le même thème