France Dimanche > Actualités > Michel Sardou : « Avec Johnny, on se réconciliera là-haut… »

Actualités

Michel Sardou : « Avec Johnny, on se réconciliera là-haut… »

Publié le 3 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Michel Sardou l’avoue, il a été “maladroit” mais il espère toujours pouvoir se réconcilier avec son ami, au paradis.

“On était deux frères pendant des années et des années. Et puis on s’est fâchés. Il s’est fâché (...) à cause de moi. Je le reconnais volontiers, j’ai été très maladroit”, explique Michel Sardou. Dans un entretien exclusif pour Sept à Huit dimanche 2 mai, l’artiste incontournable du paysage français se confie comme rarement sur sa relation avec Johnny.


Amis pendant trente ans, leur belle histoire prend fin à cause d’un trait d’esprit de Michel Sardou. Des mots que Johnny n’a jamais pardonnés, en dépit de leur complicité. Ce souvenir, Michel Sardou le rumine depuis des années. Maintenant que Johnny Hallyday n’est plus là, le chanteur n’a aucun moyen de s’excuser. Et quelques regrets persistent dans la tête de l’interprète de “Femmes, femmes, femmes”.

“J'ai fait une improvisation sur scène qui se voulait moqueuse. Les mots sont sortis avant la pensée”, reconnaît Michel Sardou. Donc j’ai mis ses deux petites filles qu’on voyait partout dans tous les journaux et j’ai dit : ‘Ça va être difficile de les mettre sur des skis’, parce qu’il venait d’acheter un chalet en Suisse. Bon, ce n’est ni drôle ni méchant, mais lui l’a très mal pris. Parce qu’on a été lui raconté bien sûr derrière. On a aussi amplifié la chose.”

En papa poule, Johnny Hallyday n’a jamais pu digérer les propos de son ami de l’époque. Après cet épisode, l’interprète d'"Allumer le feu” n’a jamais voulu reparler à Michel Sardou ni même écouter ses explications. Ce dernier a bien tenté de se justifier, mais le mal était fait.

“J’ai été le voir et je lui ai dit : ‘Laisse-moi t’expliquer’”, continue Michel Sardou. Il me dit : ‘Je ne veux pas parler avec toi’. Je lui dis : ‘Ça tombe bien, tu n’as qu’à écouter’. Il me dit : ‘Non, je ne veux même pas t’écouter ! ′. Et puis voilà, on s’est plus reparlé.”

Le chanteur de 74 ans poursuit : “Ça n’a rien à voir avec le racisme. Il avait trouvé que c’était méchant pour ses filles. Que je me moquais de ses filles qu’il adorait. Mais il n’y avait pas de racisme là-dedans, même dans mon improvisation. Ce n’était pas du tout raciste. Et lui l’a mal pris, mais pour les enfants.”

“Voilà, on s’est arrêté là et on n'a jamais pu se rapprocher. Mais c’est de ma faute, donc il avait raison ! (...) On se réconciliera là-haut”, conclue Michel Sardou. Il revient d’ailleurs sur cette brouille dans son autobiographie qui sera en librairie dès le 6 mai. Peut-être qu’un jour, les deux monstres de la chanson auront l’occasion de faire la paix et rirons à nouveau ensemble pour l’éternité.
 

Andréa Meyer

À découvrir