France Dimanche > Actualités > Michel Sardou : Des résultats sanguins troublants !

Actualités

Michel Sardou : Des résultats sanguins troublants !

Publié le 27 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Michel Sardou, qui avait passé un test sérologique, a été dévasté par ses analyses…

Qui étaient nos ancêtres ? Cette question, on se la pose tous un jour ou l'autre, mais certains, plus curieux, mettent tout en œuvre pour y répondre. C'est le cas de Michel Sardou. Invité le 18 juin dernier dans l'émission Laissez-vous tenter, sur RTL, pour évoquer son autobiographie Je ne suis pas mort… je dors ! (XO Éditions), parue début mai, le chanteur a en effet confi é avoir réalisé un test ADN pour connaître ses origines. Il le sentait : dans ses veines coulait du sang italien. Son nom, Sardou, n'était-il pas un dérivé de cette merveilleuse île qu'est la Sardaigne ? Quant à son père, Fernand, il avait de lointains aïeux natifs de la province d'Imperia, à la frontière franco-italienne…


Or, surprise ! Les résultats du test ne refl ètent rien, ou si peu, de tout cela ! En effet, Michel n'est Italien… qu'à 10 % ! Une première déception pour lui, suivie d'une autre bien plus terrible : « Tout le reste, c'est Écossais, Gallois, Irlandais ! Et moi qui déteste les Anglais depuis Charles VII. Même avant », a-t-il avoué. Dépité, l'artiste décide de contacter l'organisme qui a réalisé l'analyse : il s'agit peut-être d'une erreur. En 2019, un journaliste belge avait envoyé les mêmes échantillons à trois laboratoires et obtenu… trois résultats différents ! Mais si la réponse n'est, une fois de plus, pas celle que Michel attendait, au moins a-t-elle eu le mérite de le faire rire ! Son interlocutrice (« une fi lle très marrante ») lui assure que les tests sont fi ables et lui déclare : « Peut-être que Les Lacs du Connemara, c'est un retour de vos ancêtres ! » Une réminiscence qui doit cependant bien plus au hasard qu'à la généalogie ! À l'époque en effet, la star enregistre son nouvel album et travaille avec le parolier Pierre Delanoë et le compositeur Jacques Revaux.

Ce dernier commence à plaquer des accords sur son synthétiseur, qui avait pris un coup de chaud. « Sortent des cornemuses ! Il a dit qu'il allait changer ça tout de suite, alors je lui ai dit : “Non, touche sur l'Écosse”», se souvient Michel. Pour s'inspirer, Delanoë cherche donc un guide sur le pays du loch Ness, mais tout ce qu'il trouve concerne… l'Irlande. « Je lui ai dit : “Bon, écoute, on s'en fout, Écosse, Irlande… Et là on a fait un mariage irlandais », raconte encore le chanteur ! Cette union célébrée en 7 minutes et 54 secondes (un record pour une chanson !) reste l'un de ses plus grands tubes. Car sarde, gaélique ou française, qu'importe l'origine, Michel (ou Michael ?) est d'abord et avant tout un immense artiste ! 

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème