France Dimanche > Actualités > Michel Sardou : Il vit un calvaire depuis des mois !

Actualités

Michel Sardou : Il vit un calvaire depuis des mois !

Publié le 4 avril 2014

Contraint d'annuler la fin de sa tournée, Michel Sardou a caché son mal aussi longtemps qu'il a pu. Mais aujourd'hui, il révèle les véritables raisons de son éloignement...Contraint d'annuler la fin de sa tournée, Michel Sardou a caché son mal aussi longtemps qu'il a pu. Mais aujourd'hui, il révèle les véritables raisons de son éloignement...

C'est une véritable série noire qui s'abat depuis quelque temps sur Michel Sardou, une succession de catastrophes dont on se demande s'il parviendra à en sortir vraiment. Pour lui, la tragédie est d'autant plus terrible qu'elle l'atteint dans ce qui est sa raison de vivre depuis plus de quarante ans : son métier de chanteur.

Son calvaire ne date pas d'hier mais, dans les premiers temps, pour ne pas trop alarmer ses innombrables fans, il a tenté de le minimiser. C'est en février de l'année dernière que tout a commencé. Le 2 de ce mois-là, Michel Sardou était contraint de reporter le concert qu'il devait donner au Zénith de Nantes.

Motif ? Il était devenu aphone ! Sur le coup, personne ne s'est vraiment inquiété : après tout, il faisait si froid que perdre momentanément sa voix n'avait rien de surprenant...

->Voir aussi - Michel Sardou : Réconciliation autour du drame de Cynthia

Renoncements

Hélas, quelques mois plus tard, il a bien fallu comprendre que le « coup de froid » n'était pour rien dans les problèmes du chanteur. En effet, début novembre, alors que régnait une température gentiment automnale, Sardou annulait les cinq prochaines dates de sa tournée intitulée Les grands moments : du 6 au 13 du mois, c'étaient d'un coup les admirateurs de Pau, Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Caen qui allaient être privés de leur idole !

Il a dû subir de nombreuses et douloureuses opérations. Et ce n'est pas fini !

Quant aux motifs de ces renoncements en cascade, ils se faisaient plus inquiétants que dix mois auparavant. Si le site internet de l'artiste se contentait d'une vague « raison de santé », il précisait toutefois ceci : « Le certificat médical du Dr Fain, en date du 27 octobre 2013, certifie que l'état vocal de M. Michel Sardou nécessite un repos vocal absolu de vingt jours à compter de cette date. »

Diable ! Ça devenait sérieux ! D'autant plus, même, que La Dépêche n'hésitait pas à parler de pneumopathie et de sinusite...

La vérité a éclaté mardi dernier, dans une interview que Michel Sardou a accordée au Parisien. Cette fois, plus de doute : c'est bien un long et pénible calvaire qu'il a été obligé d'endurer. Écoutons-le : « J'ai eu une énorme infection des sinus et des voies ORL, qui a bloqué ma respiration. Il a fallu m'opérer. Après, c'est descendu sur les mâchoires, je suis allé d'intervention en intervention. J'en ai encore jusqu'en juin. J'en ai bavé, c'était douloureux. Mais rien de grave. Ça va mieux, j'ai le moral ! »

Hantise

Que Michel Sardou ait le moral, on doit évidemment s'en réjouir... même si on ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour le chanteur ! D'abord parce qu'il avoue lui-même que ses épreuves ne sont pas derrière lui et qu'il en a encore « jusqu'en juin », si tout se passe bien ; et ensuite parce que l'on sait que, depuis quelques années, depuis qu'il prend de l'âge, la peur qu'il a de perdre un jour sa voix s'est muée en une véritable hantise. Il semble impossible qu'il n'y pense pas.

D'ailleurs, dans cette même interview avec Le Parisien, on peut trouver d'autres indices qui montrent que le chanteur n'est pas sûr à cent pour cent de pouvoir remonter sur scène avant un certain temps. En effet, comme par hasard, il annonce envisager une pause dans le domaine de la musique, et compte désormais faire de plus en plus de théâtre !

Il est exact qu'à partir du 27 septembre prochain, Michel jouera le rôle principal d'une pièce que le dramaturge Éric-Emmanuel Schmitt a écrite spécialement pour lui, Si on recommençait ?, à la Comédie des Champs-Élysées.

Exact aussi qu'en 2016, il a prévu d'enchaîner avec la pièce d'un autre auteur à succès, Éric Assous. Exact enfin qu'il envisage sérieusement de redevenir directeur d'un théâtre, comme il l'avait été, en 2001-2003, avec celui de la Porte-Saint-Martin, ce qui représente un travail quasiment à plein temps, difficilement compatible avec la poursuite d'une carrière de chanteur.

Bien sûr, Michel Sardou se dit pleinement satisfait de cette évolution de son existence artistique. Il souligne que le théâtre était sa toute première vocation, bien avant de seulement songer à devenir chanteur, et que, de ce fait, il est en train de réaliser ses rêves de jeunesse.

Cependant, même s'il assure ne pas abandonner la chanson, ce virage ressemble bigrement, vu de l'extérieur, à une reconversion. D'autant que, si on l'en croit, les douloureux problèmes qui l'ont abattu cet hiver ne sont pas encore totalement réglés.

Alors, Michel Sardou remontera-t-il un jour sur une scène de music-hall ? C'est évidemment ce que chacun souhaite de tout cœur. En attendant, prenons notre mal en patience... et allons l'applaudir au théâtre.

Pierre-Marie Elstir

À découvrir