France Dimanche > Actualités > Michel Sardou : Réconciliation autour du drame de Cynthia

Actualités

Michel Sardou : Réconciliation autour du drame de Cynthia

Publié le 28 mars 2014

Les atroces révélation de sa fille avaient fait voler en éclats le clan de Michel Sardou. Mais c'est autour d'elle que la famille vient de se ressouder.Les atroces révélation de sa fille avaient fait voler en éclats le clan de Michel Sardou. Mais c'est autour d'elle que la famille vient de se ressouder.

Un livre douloureux, terrible, avait bien failli détruire à jamais la famille de Michel Sardou. Et voici qu'un autre ouvrage, apaisé celui-là, prouve de façon éclatante que le chanteur et ses enfants sont parvenus à s'extraire du cauchemar dans lequel ils se sont débattus durant plusieurs années, afin de redevenir un clan soudé, où chacun sait qu'il peut compter sur les autres. Au centre de tout, du drame comme de sa résolution heureuse, Cynthia, la fille de Michel, auteur des deux livres auxquels nous venons de faire allusion.

Le premier de ces livres, nous vous en avions parlé à l'époque de sa sortie, en janvier 2005. Il s'intitulait Appelez-moi Li Lou (éditions du Rocher). Le point culminant en était le récit fait par Cynthia de la nuit d'horreur, vécue par elle le 24 décembre 1999, alors qu'elle était âgée de 26 ans. Le soir de ce terrifiant réveillon, Cynthia quitte les locaux de la chaîne i'Télé, où elle est reporter. C'est alors que trois voyous qui l'ont suivie, la saisissent, la séquestrent et abusent d'elle durant toute la nuit.

Relâchée au petit matin par ses tortionnaires, la malheureuse reste d'abord en observation à l'hôpital, avant d'être recueillie par son père et son épouse, Anne-Marie. Le temps de reprendre des forces, et surtout de se laver de cette atroce souillure qu'elle a subie. Si c'est possible...

->Voir aussi - Michel Sardou : Il ne peut plus chanter !

Maladroit

Selon ce qu'écrit Cynthia dans son premier livre, les premiers temps sont épouvantables : ni les antidépresseurs, qu'elle prend quotidiennement, ni l'aide de son psychiatre ne parviennent à chasser les images terribles qui la hantent. Mais, au moins, explique-t-elle, elle pense pouvoir compter sur le soutien sans faille du clan Sardou, et surtout sur l'amour de ce célèbre père, qui saura bien, lui, la protéger désormais de la cruauté humaine. Mais c'est alors que tout vole en éclats, toujours si l'on en croit Cynthia.

Soudain, un brusque changement d'humeur de Michel l'aurait obligée à plier bagage plus tôt qu'elle ne le pensait. « Je ne veux plus que tu restes ici, lui aurait-il balancé. Tu nous emmerdes ! Ta thérapie, c'est de la merde ! » Ce jour-là, quelque chose se casse entre le père et la fille. De façon peut-être irrémédiable. En mai 2005, encore, dans l'hebdomadaire Le Point, Cynthia aura des mots très durs : « Je suis la fille de Michel Sardou, mais je ne suis l'enfant de personne. C'est un simple constat : je ne lui en veux pas. Ni haine ni amour, je n'attends plus rien de lui. » Phrases terribles, qui semblent montrer que le lien ne pourra plus être renoué entre eux.

Mais le chanteur a-t-il vraiment dit et fait ce que Cynthia ne peut lui pardonner ? Dans une interview bouleversante qu'il accorde en novembre 2006 à VSD, Sardou explique que, incapable de se remettre du calvaire qu'elle a enduré, sa fille s'est mis en tête qu'il était, lui, son père, la source de tous ses malheurs. « Je n'ai plus aucune emprise sur elle, constatait-il. La seule chose que je souhaite, et je le lui ai répété des dizaines de fois, c'est qu'elle se fasse aider. » Aider par des professionnels... mais pas par lui.

Car en 2010, dans une émission que Patrick Sabatier lui consacrait sur France 2, Sardou en questions, Michel revenait sur cette croix qu'il lui faut porter, et avouait son impuissance : « Je ne sais pas comment m'y prendre. Je suis très maladroit pour ça... C'est très difficile, avec ce qu'elle a souffert [...]. J'ai le sentiment qu'on ne se comprend pas [...]. Moi, en tant que père, je ne sais pas comment on s'y prend. »

Entre le père et sa fille, la fracture semblait donc impossible à refermer. La faille prenait des allures de gouffre, désormais infranchissable... Et, comme si cela ne suffisait pas, voici qu'une autre attaque était lancée, en 2012, contre Michel Sardou. Et, cette fois, ce n'était plus Cynthia mais Romain, qui montait à l'assaut ! Invité à s'exprimer sur France Info, au moment de la sortie de son roman, America, la main rouge (XO éditions), Romain accusait tout de go son père de mentir en interview !

Et, dans la foulée, il révélait aussi que, chez les Sardou, pour pimenter un peu les dîners, on n'hésitait pas à s'engueuler sur n'importe quel sujet, y compris en public ! Pour conclure sur son père, il disait : « On peut être autant de mauvaise foi l'un que l'autre. » Oui, décidément, la famille semblait avoir beaucoup de plomb dans l'aile, et on n'aurait pas donné cher de leurs relations dans l'avenir...

Et voici que, soudain, les nuages de plomb se déchirent et le soleil réapparaît ! Grâce à un nouveau livre, écrit par... Cynthia Sardou, une fois de plus ! Publié cette semaine chez City, il porte un titre significatif : Une vie à reconstruire. Le ton en est résolument nouveau pour la jeune femme de 40 ans. Car, si elle revient sur le calvaire subi le 24 décembre 1999, ce n'est plus pour accuser son père, mais au contraire pour dire à quel point son soutien, alors, a été important pour elle, et pour lui exprimer sa reconnaissance.

De quoi mettre un précieux baume sur les blessures à vif de Michel Sardou... Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, la préface de ce livre résurrection est signée par... Romain ! Oui, il semble que la famille Sardou soit bel et bien sauvée.

Didier Balbec

À découvrir

Sur le même thème