France Dimanche > Actualités > Michel Sardou : Son nouveau cheval de bataille !

Actualités

Michel Sardou : Son nouveau cheval de bataille !

Publié le 18 février 2011

Depuis qu'il s'est installé en Normandie, le chanteur Michel Sardou a renoué avec une vieille passion : les chevaux de course.Depuis qu'il s'est installé en Normandie, le chanteur Michel Sardou a renoué avec une vieille passion : les chevaux de course.

Alors qu'il vient de fêter ses 64 printemps, ce 26 janvier dernier, et que son dernier album Être une femme 2010 caracole en tête des ventes, l'interprète des Lacs du Connemara et de La maladie d'amour pourrait tranquillement profiter de la douceur de vivre auprès d'Anne-Marie, sa bien-aimée, dans leur somptueux nid de Normandie. Ce que Michel Sardou fait, assurément ! Mais pas seulement...

Défi

Tout le monde le sait, et son épouse mieux que personne, Michel Sardou ne tient pas en place, se mettant toujours en quête de nouveaux défis. C'est ainsi qu'aujourd'hui, le chanteur a renoué avec une vieille passion : les chevaux de course. Comme l'a révélé Le Parisien, la semaine dernière, Michel vient d'être rattrapé par son... dada !

->Voir aussi - Michel Sardou : Condamné à boiter !

« J'ai déjà été éleveur, confiait-il en 2007, dans Paris Match. J'avais, autrefois, repris un haras de 700 têtes. Certains avaient gagné des courses. Duc de Vrie, par exemple, il y a vingt ans, grâce à Delon qui me téléphone un jour : "Je te l'ai acheté et, grâce à lui, tu vas gagner le Prix du championnat d'Europe !" Il avait raison ! »

Mais si, pour tenter sa chance dans les courses hippiques, le chanteur s'était, à l'époque, associé au Guépard, aujourd'hui, c'est au fils de Jean Gabin, Mathias Moncorgé, qu'il s'en est remis pour lui dénicher les meilleurs coureurs.

Et, le 31 janvier dernier, à Nantes, le chanteur était fier d'assister au côté de son épouse Anne-Marie à la première course de trot de son protégé, Ulpiano. Une fringante monture qui a l'étoffe d'un champion ! Car il s'en est fallu de peu - un petit coup de mou dans la dernière ligne droite - pour qu'il offre à son propriétaire le bonheur de savourer une première victoire.

Une chose est sûre : Michel Decron, qui possède déjà trois juments destinées à la reproduction, dont une sœur de la très réputée Princesse d'Anjou, met toutes les chances de son côté pour monter une écurie gagnante !

Laura Valmont

À découvrir