France Dimanche > Actualités > Michèle Bernier : Condamnée à la solitude !

Actualités

Michèle Bernier : Condamnée à la solitude !

Publié le 5 mai 2017

Si Michèle Bernier triomphe au théâtre, personne ne la prend dans ses bras une fois le rideau tombé.

Que ce soit sur les planches ou les plateaux de télé, la pétillante humoriste Michèle Bernier ne manque jamais une occasion de nous faire rire et de nous émouvoir. Avec son œil rieur et son franc-parler, la digne héritière du Professeur Choron ne manque pas d’atouts pour séduire, notamment la gent masculine, sans pour autant, à son grand dam, avoir trouvé chaussure à son pied. Des hommes, elle en a eu et en a toujours, mais ils ne font que passer.

Et aujourd’hui, la comédienne de 60 ans avoue plus que jamais souffrir de ce désert affectif. Après quinze ans d’idylle avec Bruno Gaccio avec qui elle a eu deux beaux enfants, Charlotte, 29 ans, et Enzo, 20 ans, Michèle ne parvient en effet pas à retrouver l’amour, le vrai, celui qui, comme elle le dit, dure toute la vie.

->Voir aussi - Michèle Bernier : Le calvaire de son enfance !

À chaque fois, c’est pareil : passée l’euphorie d’avoir séduit une vedette, le beau gosse prend la poudre d’escampette, abandonnant la sexagénaire à son statut d’éternelle célibataire.

Amère

« Les hommes viennent parce que je suis célèbre, que j’ai du succès et que je gagne bien ma vie, confie-t-elle amèrement dans Gala. Et ils me quittent exactement pour les mêmes raisons. » Avant d’ajouter au micro de Thierry Ardisson, dans Salut les Terriens ! : « Cela dure le temps que ça amuse [le beau gosse] d’être le “mec de”, et il se tire lorsqu’il est lassé d’être “monsieur Bernier”. »

->Voir aussi - Michèle Bernier : En pleurs, à cause des Enfoirés !

Une triste réalité, surtout pour celle qui confie : « De l’amour, j’en ai tellement à donner ! L’amour est dans mon ADN, j’en ai reçu une grosse piqûre de mes parents. Et vous savez, quand vous avez été aimée jusque par-dessus les maisons, ça vous donne l’impression que tout est possible… »

Possible de vivre à nouveau une belle histoire ? En tout cas, elle assure aujourd’hui : « J’ai parfois fait des erreurs monumentales, je ne veux plus me tromper. » Michèle ne veut plus d’aventure sans lendemain. Elle rêve de trouver celui qui vous cajole, vous console, vous répète inlassablement que vous êtes belle et combien il vous aime.

En attendant, c’est auprès de son public, mais aussi et surtout de ses deux enfants qu’elle puise tendresse et réconfort. Étant très proche de sa fille, qui, elle, vit une idylle sans nuage depuis près de quinze ans avec Sébastien, un jeune homme rencontré sur Internet alors qu’elle n’avait que 14 ans. 
« Être aimée depuis si longtemps, ça fait du bien » confie Charlotte, souhaitant le même bonheur à sa maman.

Car, comme le dit Amanda, le personnage haut en couleur de Folle Amanda que Michèle Bernier interprète chaque soir sur la scène du théâtre Antoine, à Paris : « Il n’y a rien de plus beau que l’amour ! »

Laura Valmont

À découvrir