France Dimanche > Actualités > Michèle Torr : Elle a quitté Jean-Pierre !

Actualités

Michèle Torr : Elle a quitté Jean-Pierre !

Publié le 8 juin 2019

Après plus de vingt ans d’une folle passion entre immense bonheur et effrayantes tempêtes, la relation de Michèle Torr et Jean-Pierre était devenue sans issue.

Des rumeurs de séparation couraient depuis quelque temps, mais on refusait d’y croire. Il faut dire que ce n’était pas la première fois que la chanteuse et son compagnon traversaient des orages. Mariés en 1995, Michèle et Jean-Pierre avaient en effet choisi de rompre leurs consentements moins de trois ans plus tard.

Néanmoins, secrètement toujours fous d’amour l’un pour l’autre, ils s’étaient vite retrouvés. « Comme de grands adolescents, nous avait confié à l’époque la chanteuse, nous avons recommencé à échanger des serments d’amour, à nous donner des rendez-vous en tête-à-tête, jusqu’au jour où, constatant que nous étions encore plus amoureux qu’au premier jour, nous avons repris la vie commune, acheté la maison de notre bonheur retrouvé, et même décidé de nous remarier. Comme un besoin vital, pour nous prouver que notre divorce avait été une erreur monumentale. »


Mais si le couple a ensuite évoqué de nombreuses fois le souhait de cette nouvelle union, il ne repassera finalement jamais devant monsieur le maire. Leur amour n’en sera pas moins fort et ô combien passionnel ! Peut-être même trop par moments. Ce que Michèle nous expliquait ainsi : « Nous sommes tous deux du signe impétueux du Bélier et, en général, un couple de Béliers, ça fait des étincelles ! Nous n’avons jamais cessé de nous attirer pour nous repousser aussitôt. Si bien que, inévitablement, après notre divorce je me suis aperçue que je ne pouvais pas me passer de Jean-Pierre. » 

Bref, on l’aura compris, entre les tourtereaux, voilà des années que c’était « je t’aime, moi non plus », que leur relation était rythmée de hauts et de bas. Et si les « hauts » étaient souvent très hauts ; les « bas » pouvaient s’avérer très bas. À tel point qu’en 2010, on apprenait, non sans stupeur, que l’interprète d’Emmène-moi danser ce soir venait de porter plainte contre son compagnon pour violences conjugales. Celle qui avait pour habitude de dire à qui voulait l’entendre que « les scènes de ménage entre Jean-Pierre et moi sont fréquentes, mais le bonheur est au rendez-vous » n’avait visiblement, ce jour-là, pas eu d’autres choix que de franchir le seuil d’un commissariat. Parce que, cette fois-ci, son amoureux avait dépassé les bornes et qu’elle ne supporterait pas un coup de plus !

Des violences qui, dans l’entourage de la chanteuse, ne laissaient personne indifférent, mais que chacun préférait taire car Michèle, toujours accro à son homme, n’avait de cesse de lui trouver des circonstances atténuantes. « Jean-Pierre prend des médicaments car sa jambe le fait beaucoup souffrir, nous avait-elle expliqué. Or, l’alcool et les médicaments ne font pas bon ménage, et ce jour-là il avait bu plus que de raison… Je vais essayer de pardonner. Il m’a promis que cela ne se reproduirait pas. »

Alors, est-ce Jean-Pierre qui n’a pas tenu sa promesse ? Ou bien les gros pépins de santé de ce dernier, avec notamment l’amputation de sa jambe gauche à l’été 2018, qui ont fait exploser le couple ? Toujours est-il que, cette fois-ci, la rupture paraît bel et bien consommée. Ce qu’a récemment confirmé Michèle elle-même dans les colonnes de Nice-Matin : « Parfois, dans la vie, des choses vous bousculent, vous secouent. J’ai vécu une séparation et rapidement l’envie d’écrire est venue. » En plus de reconnaître que cette rupture l’a fortement inspirée pour son nouveau disque, la chanteuse n’a pas non plus caché que si elle avait choisi d’y aborder le thème des femmes victimes de pervers narcissiques, ce n’était pas un hasard mais bien un écho à son histoire personnelle. « Ces nouvelles chansons sont effectivement proches de mon ressenti, a-t-elle déclaré. J’ai été bouleversée par un reportage que j’ai vu sur les pervers narcissiques et par les parcours des femmes qui témoignaient. Je me suis sentie proche d’elles. » Et pour tous ceux qui se demandent comment va Michèle dans cette épreuve, la réponse est écrite en toutes lettres sur son dernier album intitulé : Je vais bien. C’est de tout cœur ce qu’on lui souhaite.

Laura VALMONT

À découvrir