France Dimanche > Actualités > Michèle Torr : Le coup fatal !

Actualités

Michèle Torr : Le coup fatal !

Publié le 7 septembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Pour Michèle Torr et son fils, déjà très affaibli par la sclérose en plaques et la perte de son père biologique, le chanteur Christophe, la série noire continue …

Cette année 2020 n’aura décidément rien épargné à Michèle Torr et à son fils, Romain Vidal. Ce dernier, très affecté par la mort de son père biologique, le chanteur Christophe, survenue le 16 avril, n’a pas pu non plus l’accompagner vers son ultime demeure, les obsèques de l’auteur des Mots bleus ayant eu lieu en plein confinement. Un crève-cœur pour cet homme de 53 ans, atteint d’une sclérose en plaques, mais aussi pour sa maman, angoissée depuis si longtemps pour son enfant à la santé tellement fragile…


Mais cet adieu gâché, bien mal vécu par l’un et l’autre, n’a pas été la dernière épreuve jetée sur eux par le destin au cours de ces derniers mois. Loin de là ! Et aujourd’hui, après de longues semaines d’inquiétude au cours desquelles les difficultés se sont enchaînées, c’est le coup fatal !

Déjà, le 24 juillet, nous vous en avions parlé dans nos pages, Romain avait été hospitalisé en urgence à l’hôpital de La Timone à Marseille. On peut imaginer le désarroi de l’interprète de Moi je serai là, âgée de 73 ans, qui n’a sans doute pas manqué de se rendre au chevet de Romain, puisqu’elle vit désormais en Provence pour être près de lui… Une crainte justifiée puisque, deux jours plus tard, de son lit de douleur, le malade postait ce message inquiétant sur Facebook : « On me fait plein de tests. Déjà je n’ai pas le Covid. Ces derniers temps, ç’a été dur moralement. » Cette incertitude n’a heureusement pas tardé à trouver des réponses puisque, le 26 juillet, le producteur de spectacles, créateur, avec sa maman, de l’association SEP du pays d’Aix, venant en aide aux personnes atteintes de sclérose en plaques, informait les internautes : « Je sors ce matin avec juste une grosse infection urinaire que je vais pouvoir soigner chez moi. »

Un retour à la normale hélas de courte durée… En effet, le 7 août, Romain expliquait de nouveau à l’intention de sa communauté sur Facebook : « Je suis toujours à l’hôpital jusqu’à lundi où je rentre chez moi, car mardi je pars en rééducation aux Feuillades [centre de rééducation fonctionnelle situé à Aix-en-Provence, ndlr]. » Mais il se voulait plus tard rassurant, avec ces mots : « Les choses rentrent lentement dans l’ordre concernant ma santé. J’ai fait une allergie. »

Pensant sans doute qu’il allait enfin connaître des jours meilleurs, cet homme volontaire et combatif ne se doutait pas que lui et sa chère maman allaient encore se retrouver sous le coup d’une épouvantable déception. Le 10 août, Romain publiait, toujours sur Facebook : « Bonjour tout le monde, cette année à cause du virus, il n’y aura pas de spectacles pour la sclérose en plaques. ». Et de poursuivre : « Un gentil monsieur m’a dit qu’il ne se ferait pas rembourser les places car il voulait me laisser le montant pour mon association. Évidemment, ça me touche beaucoup. Merci beaucoup. »

Chaque année, par le biais de cette structure et de son réseau, qui tient tant à cœur à Michèle Torr, est en effet organisée une grande soirée où la chanteuse interprète ses succès. Ce rendez-vous annuel avec le public est un moment extrêmement important pour Romain et Michèle, mais aussi pour tous ceux qui souffrent de sclérose en plaques et leurs familles, car il permet de récolter des fonds pour la recherche et, ainsi, contribuer à améliorer le quotidien des malades. Une triste nouvelle qui porte un autre coup de poignard à cette mère et à son enfant dont l’existence est la proie quotidienne de ce trouble dégénératif et de son inexorable évolution…

Clara MARGAUX

À découvrir