France Dimanche > Actualités > Mika : “Florent Pagny chante en anglais avec l’accent libanais de ma grand-mère”

Actualités

Mika : “Florent Pagny chante en anglais avec l’accent libanais de ma grand-mère”

Publié le 10 janvier 2014

Survolté, enthousiaste, excité, drôle… La révélation de la � saison 3 � du télé-crochet de TF1, c’est lui ! En remplacement de Louis Bertignac, le chanteur américano-libanais, 30 ans, Mika assure le spectacle.

Si les deux premières éditions de The Voice ont enthousiasmé les téléspectateurs, avec, certains soirs, 9 millions d’aficionados devant leurs postes, la troisième saison, qui débute ce 11  janvier, a toutes les chances de faire exploser l’Audimat ! Et ce triomphe, le télé-crochet de TF1 le devra sans doute en grande partie à l’arrivée dans le jury de Mika, nouveau coach de choc dont la spontanéité enfantine bouscule les codes de l’émission.

1 Mika
Véritable pile électrique, le chanteur américano-libanais aux costumes psychédéliques ne tient pas en place : lors des premières auditions à l’aveugle et des battles, tel un gosse attachant mais mal élevé, il gesticulait sans relâche et marchait même sur les fameux fauteuils rouges et leurs accoudoirs ! « Le siège n’est pas du tout confortable, a-t-il expliqué. Alors oui, je me promène un peu ! »

Les autres membres du jury, Jenifer, Garou et Florent Pagny, tous très attachés à son prédécesseur, Louis Bertignac, semblent apprécier ce trouble-fête fantasque, au point de lui avoir concocté, dès les premiers enregistrements, des bizutages dignes de vilains collégiens. « Avec Garou, raconte Jenifer dans Télé Star, on lui a fait croire que sa loge était à côté des toilettes, dans un cagibi qui ne ressemblait à rien, avec deux cookies et un verre d’eau posés sur la table. » Et le Québécois d’ajouter : « On a également foutu le bordel dans sa vraie loge. Mika a très vite compris le sens de la camaraderie qui règne entre nous ! »

2 MikaFreudien

Florent Pagny, qui s’est très vite pris d’affection pour le petit nouveau dont il admire le talent, affirme : « Il est drôle, sympa, cultivé, international… un personnage sublime. » Mais l’amoureux de la Patagonie critique gentiment son jeune confrère, comme le rapporte Mika lui-même dans les colonnes de TV Grandes Chaînes : « Il me dit toujours ce qu’il pense, même si ce n’est pas positif et même si je ne lui ai rien demandé. Il est toujours en train de corriger mon français ! » L’auteur de Big Girl, qui a vécu huit ans à Paris avant de s’installer à Londres, ne se gêne pas pour répliquer : « Quand Florent chante en anglais, il a l’accent de ma grand-mère libanaise […] Et en plus, il a les mêmes cheveux qu’elle ! »

Y aurait-il déjà des tensions entre les deux stars ? Bien sûr que non ! C’est même tout le contraire ! « On dirait que je suis en train de tomber amoureux, plaisante encore l’espiègle garnement. C’est freudien, non ? Ça veut dire que je veux me marier avec ma grand-mère ? » Heureux de s’intégrer aussi vite à l’équipe de The Voice, l’interprète de Grace Kelly a pris son rôle très sérieux, et se dit résolu à dénicher la star de demain : « Je cherche quelqu’un qui peut faire carrière, a-t-il expliqué. Pour moi l’objectif est de produire un album qui méritera l’attention du public. Je veux des voix étranges et originales, pas juste une bonne technique. »

Gageons que cette troisième saison, plus encore que les précédentes, sera drôle et forte en émotions… Bref, passionnante !

Clara Margaux

À découvrir

Sur le même thème