France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : Au cœur d'un scandale sexuel !

Actualités

Mimie Mathy : Au cœur d'un scandale sexuel !

Publié le 8 octobre 2004

Vous êtes près de 10 millions à suivre les aventures de "Joséphine ange gardien" avec Mimie Mathy, pourtant il est une scène que vous ne verrez jamais...

A l'instar de son personnage, dans la série Joséphine, Ange Gardien, il suffit que Mimie Mathy sourie pour nous faire fondre de tendresse !

Élue deuxième femme préférée des Français (après sœur Emmanuelle et avant Sophie Marceau), Mimie est un vraie rayon de soleil auprès duquel viennent se réchauffer plus de 9 millions de téléspectateurs, à chacune de ses pérégrinations sur TF1.

Si, après sept ans d'existence, le succès de la série n'a jamais été démenti, c'est, sans doute, comme le dit Pierre Palmade, parce que Mimie est, à l'écran comme dans la vie : un vrai petit ange.

->Voir aussi - Mimie Mathy : Une voyante lui avait prédit son grand bonheur !

Un ange qui s'est, pourtant, fait censurer ! Hé oui ! Cette mesure, qui n'est prise, par la chaîne, que dans les cas extrêmes, lorsque la diffusion d'une scène est susceptible de choquer le public par exemple, a été prise à l'encontre de Mimie. La comédienne s'en est d'ailleurs expliquée dans + Clair, l'émission de Daphné Roulier, sur Canal+.

Elle a, en effet, reconnu avoir été en conflit avec TF1, en décembre 2000, à propos d'une scène de Joséphine, Ange Gardien, jugée trop osée. Dans cet épisode, les caméras filmaient le partenaire de Joséphine, la déshabillant langoureusement.

«Je trouvais cette scène magnifique, a confié Mimie. Inutile de vous dire que je n'étais pas nue sur un lit. J'étais de dos.

En plus, ce n'était pas un remake d'Emmanuelle ! C'était une très belle scène, que j'adorais, parce que le réalisateur l'avait très bien tournée.» Mais Takis Candilis, le directeur de la fiction de TF1, n'a semble-t-il pas été sensible au charme poétique de cet instant, puisqu'il a refusé sa diffusion.

« On en a beaucoup parlé, se souvient Mimie. Il disait que cette séquence n'était pas nécessaire pour comprendre que la scène d'amour avait eu lieu. Je lui ai dit : "Justement, elle est très belle. Laisse là". Mais il n'y a rien eu à faire!» Devant tant d'obstination, Mimie n'a pu s'empêcher de s'interroger.

Pourquoi cette pudeur soudaine de la part d'un homme qui a autorisé la diffusion de scènes beaucoup plus torrides ?

Comme cet été, dans le téléfilm Zodiaque, où Francis Huster et Claire Keim se trouvaient dans une posture sans équivoque...

Cela signifierait-il que les personnes de petites tailles n'éveillent pas une sensualité «esthétiquement correcte»?

Des questions suggérées par Daphné Roulier, et auxquelles Mimie a répondu sobrement par un : «Je ne sais pas»...

Elle qui, depuis son entrée dans le métier, il y a vingt ans, se bat pour faire de son handicap un atout, pensait enfin être acceptée comme une femme à part entière. Pour Mimie Mathy, quelle déception... Avec cette décision, c'est tout un pan de sa carrière d'actrice qui lui est refusé. Elle se voit désormais cantonnée à des rôles de bonne samaritaine asexuée.

«Les réalisateurs ne voient pas plus loin que la hauteur de ma taille», a-t-elle d'ailleurs déploré, il y a quelque temps, dans Nice Matin. Mais pas question que cette légère amertume lui gâche l'existence.

Car heureusement, Mimie Mathy est suffisamment consciente de son charme pour que ce parti pris ne rejaillisse pas sur sa vie privée. Elle a, en effet, trouvé en Benoist, l'homme qui fait battre son cœur depuis plus d'un an, la preuve que ses attraits étaient loin de laisser les hommes indifférents.

«Cette femme a la beauté du monde en elle», a confié, à Paris Match, le cuisinier breton, transi d'amour. Qu'y aurait-il à ajouter à cette superbe déclaration?

Anna HADRIEN

À découvrir